dimanche 2 décembre 2012

Test de Epic Mickey : Power of Illusion sur 3DS



Et oui on parle de jeux vidéos ici. Ça n'est pas la première fois, et ça ne sera pas la dernière. Vu que j'adore ça, que mes filles commencent à montrer un semblent d’intérêt pour ce loisir et qu’apparemment il y a des joueurs parmi vous, on ne va pas s'en priver.
J'étais un joueur passionné avant d'être papa, mais le manque de temps m'a brusquement éloigné de cette passion à la naissance de Violette et surtout à la naissance des jumelles. Mais avec mes 2H de transport en commun quotidien, j'ai toujours continué de jouer sur consoles portables qui sont finalement mes supports préférés.

Bon voilà, je vais vous parler aujourd'hui du jeu auquel je joue en ce moment, Epic mickey : Power of illusion sur (la merveilleuse) 3DS.


C'est quoi ce jeu ?

Comme son nom l’indique, ce jeu est la suite directe du très célèbre Castle of illusion de Sega sorti en 1990. Enfin, suite directe... Disons que ça n'est pas la suite officielle, mais les références sont tellement nombreuses qu'il est impossible de penser le contraire.
Au delà du titre et du scénario (Mickey retourne dans le château des illusions), l’hommage à Castle of illusion et surtout flagrant dans les animations du sprite de Mickey, qui sont très très proches (tout en étant nettement plus élaborées, bien entendu. On est en 2012, bon sang !).






Un jeu en 2D

Ça c'est merveilleux : un jeu en 2D. J'adore les jeux en 2D. Et maintenant que les consoles sont capables de faire de fabuleux jeux en 2D, ça n’intéresse plus les éditeurs pour des raisons marketing. Les joueur sont donc obligé de se taper principalement des FPS et des jeux de foot en 3D à tout bout de champ. Donc là, pour une fois qu'on a un beau jeu de plateformes en 2D dessiné à la main, il faut en profiter. D'autant que les jeux en 2D, sur l'affichage en relief de cette 3DS, ça cartonne ! On avait  déjà eu Rayman Origins (pas du tout pensé pour le petit écran de la portable) et mighty switch force (un des meilleurs jeux de la console à mon sens) : du coup en voilà un de plus !

Mickey au pays imaginaire ? Mais c'est génial !


Pour ce qui est du relief, ce sont les playfields qui apparaissent les uns derrière les autres, comme un livre popup. C'est vraiment très très beau. Si vous êtes allergiques, vous pouvez toujours couper le relief.

Le bateau du capitaine crochet

Un petit décor au pixel réalisé par Michaël Veroni.
Les décors sont fait de façon classique, colorisation sous photoshop (il n'y a quasiment plus de restrictions avec les consoles modernes) en revanche les sprites sont fait au pixel, ce qui est un signe de grande qualité.
Les animations sont très détaillées, avec énormément de frames et elles sont elles aussi très soignées.
Graphiquement donc, rien à redire. Le travail effectué est de très bonne qualité. On peut donc féliciter Michaël Veroni, le lead artist du projet pour son sans faute dans ce domaine.


Un jeu de plateformes


C'e
Le principe de ce Power of illusion est simple : une méchante sorcière a kidnappé tous les héros de Disney, les a enfermés dans son château et vous devez les secourir en jouant le personnage de Mickey. On est en présence d'un jeu de plateformes tout ce qu'il y a de plus classique, pas très long ni très difficile, mais terriblement beau. En plus d'un gameplay plateformes traditionnel très proche de celui de Castle of Illusion se rajoutent des phases de pseudo dessin sur l'écran tactile. Pour le coup on aurait pu s'en passer. Inutiles et laborieuses, ces séquences n'ont pour conséquence que d’énerver le joueur et de lui faire perdre son temps.
Le château est divisé en 4 mondes (je n'en ai vu que 2 pour l'instant : Le pays de Peter pan et le pays d'Aladin). A la fin de chaque monde, il y a un boss à combattre, bref rien de vraiment révolutionnaire.



Les héros Disney


Un des gros avantages de ce Epic mickey sur 3DS, c'est la présence de très nombreux personnages Disney.
Pour tous les jeunes parents qui baignent là dedans tous les jours, c'est un réel plaisir de les retrouver tous dans cette aventure. Si vous jouez avec votre enfant, c'est vraiment très drôle. En plus ici, Violette est fan de Peter Pan, et c'est le premier monde visité : Quelle émotion.

Capitaine Crochet est dans la place : tout baigne !


Une difficulté inexistante


Epic mickey étant un jeu moderne, il ne vous opposera aucune résistance. Comme la plupart de la production de jeux vidéos actuelle, tout le monde peut le terminer. Dommage pour les hardcore gamer, et tant mieux pour les enfants et les parents en manque de temps. L’intérêt de ce jeu n'est pas vraiment dans le challenge mais plutôt dans la contemplation des graphismes et des univers Disney.


Conclusion

Epic mickey est un bon jeu, même un très bon jeu. Sa réalisation hors normes et son univers Disney ultra bien maîtrisé en font un incontournable des fans du genre. Evidemment ses quelques défauts (phases tactiles et bien trop grande facilité) vont en faire rager plus d'un, mais l’intérêt de ce jeu est ailleurs.
Si vous avez une 3DS, ne passez pas à côté de cet excellent titre ! 

Cartouche offerte par l'éditeur pour test





2 commentaires:

  1. Je n'ai jamais été une gameuse, la patience me manque. Sortis de tétris je suis foutue. Mais les loulous réclament donc je me documente et tes billets sont des "dicos" pour novices comme moi (les connaisseurs doivent aussi s'y plaire !)

    RépondreSupprimer
  2. Nous l'avons sur la Wii mais jamais testé encore ... Je ne sais pas à quel point les deux versions diffèrent mais je pense que ton billet à piquer ma curiosité.

    RépondreSupprimer