mercredi 14 mars 2012

Scène du quotidien






20 commentaires:

  1. Bravo,
    J'aurais pu décrire la même scène, une scène jumelle quoi, avec mes jumeaux de sexe différents!!! Seulement, je ne dessine pas comme toi, ô Papa3 :-)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai aussi connu ce genre de scène, sauf que moi mes filles sont monozygothe et donc elles sont presque des copies conformes et les gens sont plus du genre : "Oh, ce sont deux filles ?" Ou "elles ne se ressemblent pas du tout, il y a une blonde et une rousse." ou encore "Celle-ci a un nez plus gros que sa soeur !".... Bref, j'en ai des tas c'est terrible.
    En tout cas, vous me faites bien sourire !

    RépondreSupprimer
  3. Personellement, quand on me demande si ce sont des vrais jumeaux, je répond "non, non, ils sont en plastique".

    je vous raconte pas la tronche des gens! :D

    RépondreSupprimer
  4. Mon quotidien ... Moi celle que je préfère c'est "Bon courage" ... avec un ton compatissant ... J'adooooreee ... Bizz

    RépondreSupprimer
  5. Trop vrai... j'ai eu droit aussi à :
    "les jumeaux c'est bien mignon mais... chez les autres"
    à quoi, j'aurais pu répondre : "oui c'est pourquoi j'essaie de les vendre sur le bon coin ??"
    Les gens... les gens... !!

    RépondreSupprimer
  6. même scène chez moi avec mes jumelles et le bon courage à la fin me fais rire

    RépondreSupprimer
  7. Je viens régulièrement sur le site, mais je n'ai jamais posté...
    Là je me lance !
    Sans surprise hélas! Tous les parents de jumeaux connaissaient la suite de l'histoire... avec l'éternel question "ce sont des vrais ???" et mon éternel réponse : "oh oui ! Là c'est qu'elles ne bougent pas, mais si on les pince, elles ont de vraies larmes !!!"
    Et les gens répondent bêtement : "ah mais non, c'est pas ça que je voulais dire..."
    Et comme le chante si bien Vincent Delerm :"et je suis sortie en regrettant de ne pas avoir répondu : na na na na"

    RépondreSupprimer
  8. en même temps les gens font des réflexions stupides à propos de tout... ma fille vient d'avoir un an, l'autre jour au supermarché, alors qu'elle était habillée en robe avec une barrette pour retenir une mèche rebelle :
    "Il est mignon ce petit bonhomme
    - heu merci c'est gentil mais c'est une demoiselle
    - oh vous êtes sure?"
    J'avoue que j'ai été à court de réponse...
    Une copine qui a des jumeaux de sexes différents me racontait qu'une dame d'un certain âge lui avait demandé "des jumeaux? ah! et ça va ce n'est pas trop dur?"... ça part d'une bonne intention mais que répondre? "si! tenez puisque vous posez la question prenez-en un..."?
    Bref le "bon courage" c'est surtout pour supporter ce genre de commentaires!

    RépondreSupprimer
  9. hihi... les gnomes ont 14 mois d'écart. un jour au marché (c'est risqué le marché en fait), il y avait donc Mademoiselle et ses 14 mois devant et PetitMonsieur et sa petite semaine à l'arrière de la poussette double. Et bien j'ai eu droit au "c'est des jumeaux?"..... mon silence atterré fut ma seule réponse...sont cons les gens des fois ou bien?

    RépondreSupprimer
  10. Les gens qui ont envie de causer mais ne savent pas quoi dire, en somme...

    RépondreSupprimer
  11. - Ohhhhhhhhh des jumeaux!!!
    - En fait (idem, petite robe rose et tout le tintouin) ce sont des jumelles
    - Ah... Ce sont des vraies???
    - Celle-ci est vraie mais l'autre est en plastique
    - ...
    - En fait elles sont dizygotes
    - Ah ce sont des fausses alors. Et celle-ci c'est le garçon?
    - ...

    RépondreSupprimer
  12. Vous etes dures quand meme, vous prefereriez qu'ils vous ignorent sans dire un mot ?
    Je prefere largement une reflexion un peu idiote ou une question a laquelle j'ai deja repondu 150 000 fois ("vous etes grande " "oui" "vous mesurez combien" "1m86" "c''est pas trop dur ?" "non j'adore" ) ça part toujours d'une bonne intention, il faut laisser couler, et au moins on ne se sent pas invisible !

    Sauf pour Kathy, là je l'aurai frappé le mec :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas besoin de la reconnaissance des autres pour se sentir exister. Et là, pour le coup, mise à part de la curiosité sans but précis et l'accentuation du phénomène "bête de foire", nan, je ne vois pas.
      L'expression "Parlez pour ne rien dire", avec des jujus notamment, on le subit chaque jour.

      Supprimer
  13. bonsoir,
    nous c'est différent, nous avons une fille (visiblement) adoptée et un fils bio...la question qui tue devant tout le monde (et surtout devant eux!):
    -ils sont frère et sœur???
    -oui pourquoi?
    ou bien
    - vous l'avez adoptée??
    -non, non le facteur est noir....

    RépondreSupprimer
  14. Nous pour le coup nous avons des jumelles MZ et ça donne :
    - Oh des jumeaux !
    - C'est une fille et un garçon ?
    - Euh...

    Et lorsqu'on me demande si ce sont des garçons alors qu'elles sont en rose ou en robe et bien je réponds avec un grand sourire : OUI ! :-D
    Là les gens me regardent d'un air moins sympathique et passent leur chemin...

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour !
    Je suis dans la même configuration que papa3.
    3 filles, une grande 4 ans et des jumelles de 1 an.
    Parfois j'appréhende certaines sorties car c'est sûr qu'on va y avoir droit !
    Ce sont surtout les mamies qui commentent.
    Et comme mes filles ne se ressemblent vraiment pas, la phrase systématique c'est :
    "Ah oui on voit bien qu'il y en une de BIEN plus grande que l'autre... !"
    ça m'énerve, ça en remet une couche à chaque fois... Pffff.

    RépondreSupprimer
  16. Halala... Les miens ont 20 mois et j'avoue que j'ai droit encore souvent à des réflexions comme ça... Aux commentaires, aux regards compatissants, aux "mon dieu qu'elle horreur", aux "bon courage", aux "c'est bien chez les autre hein, moi je n'aurais jamais pu", aux "mais comment tu fais?"...
    Bref, au début, on sourie, on répond aux questions (souvent très stupides hein "ce sont des jumeaux?" "non, des chats!" ":-O") et puis ça use... mais ça use... Et puis quand même la famille s'y met, c'est pire que tout... (Laisser les enfants chez papy et mamie le temps de 3 jours à Londres et au retour entre mamie "ben tu as du courage de vivre ça tous les jours, moi je ne pourrais pas" "merci maman, trop sympa!")...

    Donc, un peu ça va, mais trop ça va plus...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait.
      A la première mamie du marché, je suis souriante et polie et je réponds. Seulement à la 4ème (sisi, véridique, encore vécu samedi dernier avec mes jumelles de 13 mois), là, suis nettement moins aimable. Je réponds toujours aux sollicitudes mais je montre bien par le ton et l'expression du visage, que, là, maintenant, tout de suite, elle me fait suer.

      Supprimer
  17. Moi j'ai 4 garçons, 5 ans, 3 ans, 2 ans et 5 mois. Mes deux du milieu, on me demande toujours si ce sont des jumeaux ! Et puis, les 4 se ressemblent énormément, depuis la naissance du petit, je n'ose même plus sortir avec les 4 d'un coup ! Les gens sont bienveillants, mais ils devraient réfléchir à 2 fois avant de dire des énormités ! Des fois, quand même, ça permet de beaux échanges avec des personnes qui ont quelque chose à dire (des fois...)

    RépondreSupprimer
  18. alors la dernière qu'on m'a fait et qui m'a surprise :
    une dame papouille mes filles (déjà j'aime pas ça, je la connais pas, bref), on est en train de manger au Quick et avant qu'elle parte, elle me dit : "je vous les laisse". A ceci j'ai répondu : "bah heureusement, ce sont les miennes et je les donne pas!"

    RépondreSupprimer