lundi 23 mars 2015

Clochette et la créature légendaire (Tinkerbell and the legend of the neverbeast)

L'actualité Disney est riche en ce moment en ce qui concerne les sorties ciné, et après avoir eu droit à un merveilleux Big hero 6 (Les nouveaux héros en France) nous allons maintenant découvrir le film "live" de Cendrillon et le très attendu "Clochette et la créature légendaire"(Tinkerbell and the legend of the neverbeast. Arriver après les excellents Clochette et la Fée Pirate et Clochette et le secret des fées n'est pas aisé, et nous allons voir ensemble si ce nouvel opus tant attendu arrive à relever le défi. Clochette et la créature légendaire est donc le 6ème épisode de la série qui, malgré une intention de départ un peu bancale et cheap a réussi le tour de force de prendre une place non négligeable dans le cœur des fans de la petite fée et plus généralement de Disney.




À propos de la saga clochette :


Voici la liste de tous les films sortis :


- La fée Clochette (2008)
- Clochette et la Pierre de lune (2009)
- Clochette et l'Expédition féerique (2010) 
- Clochette et le Secret des fées (2012)
- Clochette et la Fée Pirate (2014)
- Clochette et la Créature Légendaire (2015)

Il faut savoir que ces films dont le budget est bien moindre que celui d'un "classique" Disney sont, suivant les pays, soit directement vendus sur le marché du "home cinema" (DVD & Bluray) soit exploités quelques semaines au cinéma. En France, nous avons droit à la diffusion des films de la licence au cinéma que depuis  Clochette et le secret des fées inclus. Clochette et la créature légendaire est donc le 3ème épisode que nous avons la chance de découvrir sur grand écran.

Bien que je ne sois pas à la base particulièrement fan du concept (exploitation de la licence "Clochette" elle même tirée de l'univers de Peter Pan), je dois reconnaître que je me suis laissé prendre au jeu et j'attendais ce film avec impatience, surtout après les 2 merveilleux épisodes précédents. 

Bien entendu, de part leur budget réduit, tous les films de la saga clochette ne sont pas réalisés en dessin animé mais en 3D. Le travail fait sur chacun d'entre eux peut ainsi être réutilisé pour les épisodes suivant. En toute logique, la qualité et la densité des opus ne fait que s'améliorer au fil du temps...

C'est en 3D.

Clochette et la créature légendaire (Tinkerbell and the legend of the neverbeast) 

Nous avons eu la chance d'assister à l'avant première de Clochette et la créature légendaire au cinéma. Nous avions adoré la projection de Clochette et la fée pirate l'année dernière, impossible pour nous cette année de rater ce super événement !

Souvenez vous...


Avec sa direction artistique, sa durée (76 minutes) et surtout sa licence, Clochette et la créature légendaire s'adresse clairement (comme tous les autres épisodes de la série) aux enfants. Toutefois, sans pour autant se ranger dans les rangs des films pour adolescents,  on se rend compte que cette épisode contribue, après Clochette et la fée pirate, à faire mûrir la licence. Certains aspects un peu plus sombres font ainsi leur apparition.

L'équipe qui a réalisé ce film est différente de celle qui avait fait les deux excellents précédents épisodes, la tâche est donc plutôt difficile pour eux !

Attention SPOILER : Maintenant je vais vous parler du film, donc si vous voulez garder la surprise intacte, ne lisez pas la suite de l'article. 

Les personnages 


Le personnage principal de cet opus n'a pas été créé spécialement pour l'épisode (comme Zarina ou Cristal). Il s'agit tout simplement de Noa, la fée des animaux. Un léger relooking a été fait pour l'occasion, et voilà donc notre petite Noa prête à être propulsée sur le devant de la scène. Clochette est plus que jamais un personnage secondaire mais la présence de cette figure familière n'en est pas moins très agréable : quand on connait toute la série, chacune de ses apparitions est aussi bienvenue que celle d'une vieille amie venue là pour nous rappeler qu'au pays des fées, on est un peu chez nous.

Noa, l’héroïne du film

J'ai griffonné une éclaireuse
 pour épater mes filles

En ce qui concerne les fameux aspects plus sombres de l'histoire, On peut évoquer la présence des éclaireuses. Contrairement à ce que le titre pourrait laisser penser, il s'agit en en fait de la vraie grosse nouveauté de cet épisode. Les éclaireuses ne sont ni plus ni moins que l'armée de fées d'élite qui a la lourde tâche de défendre le pays des fées des agressions extérieures. Toutes en uniforme, armées et surtout très entraînées, les éclaireuses nous font prendre conscience qu'au pays des fées tout n'est pas rose. La scène de présentation des éclaireuses est d'ailleurs tout à fait remarquable : C'est avec une attaque de faucons sur la vallée des fées que le spectateur fait connaissance avec cette unité, et le moins que l'on puisse dire c'est qu'elles sont impressionnantes. Les passages qui suivront seront toutes du même acabit : Les éclaireuses sont préposées aux superbes scènes d'actions et le résultat est plus que convainquant. En gros, les éclaireuses sont aux fées de la vallée ce que les danseurs de guerre sont aux elfes sylvains (ou ce que sont les harlequins aux eldars, si vous préférez).

Les 5 fées éclaireuses posent en uniforme.
Les éclaireuses, elles assurent.

Leur chef Nyx, la badass de service, s'impose immédiatement comme un personnage incontournable de la licence. Notez tout de même que la société des fées de l'univers de clochette est composée à 50/50 de femmes et d'hommes, pourtant les éclaireuses qui ont tout de même la lourde tache de protéger tout le monde dans la vallée sont toutes des femmes. Disney continue donc la démarche féministe commencée avec Raiponce et Frozen (et dans une moindre mesure dans brave) en nous proposant des personnages féminins indépendants, forts et maîtres de leur destin.

Enfin, impossible de faire la liste des personnages de Clochette et la créature légendaire sans évoquer Grognon, la créature chimérique source de tous les ennuis de Noa. Impressionnante au début, cette créature se révèle très vite très pacifique. Noa arrive à gagner sa confiance et à la calmer en lui retirant une épine qu'elle avait planté dans sa papatte (dans le genre classique..., bref.)

Grognon

L'histoire



L'histoire est simple et je ne vais de toutes façons pas tout vous raconter mais en gros les petites fées comprennent au fur et à mesure du film le lien de la créature avec une légende qui prétend qu'un genre d'apocalypse va détruire la vallée des fées : Elle n'arrivent pas à se décider si la créature est amicale ou potentiellement dangereuse. Les avis sont partagés et deux camps se forment : celles qui sont pour protéger la créature (la bande de Clochette) et celles qui sont persuadées qu'elle est maléfique (les éclaireuses).

Conclusion

Avant toute chose, l'avis de Violette :

100 %  authentique.


Devenue incontournable dans la culture Disney, la saga de la fée Clochette arrive encore à surprendre après 6 épisodes. Ici, Clochette est reléguée au second plan pour laisser la place à Noa, la fée des animaux. L'arrivée des éclaireuses est une excellente idée qui, à mon sens, montre que la série grandit doucement avec son public. En dehors de cet élément, cet épisode est très sympathique et se laisse regarder avec plaisir... comme les 5 précédents ! En ce qui concerne la projection au cinéma, même si il s'agit d'un OAV je vous conseille vraiment de profiter de la chance que nous avons en France de pouvoir en profiter sur grand écran (tous les pays n'y ont pas eu droit). Quand on est fan, découvrir un film de la série dans une salle obscure reste incomparable face à une diffusion vidéo. 

4 commentaires:

  1. merci pour cet avis ! tu peux rappeler l'age de tes filles ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 5 ans pour les jumelles et 7 ans pour la grande.

      Supprimer
  2. J'ai pu le voir également mais pas sur grand écran. En revanche j'ai pu voir Les nouveaux héros au ciné puis sur petit écran, et je suis bien d'accord avec toi, c'est une chance de pouvoir voir des disney au cinéma, on est embarqués dans l'histoire de façon bien plus intense.
    Pour cet opus de Clochette, je n'avais pas intégré cette dimensions que tu avances "Clochette grandit avec ses fans" et effectivement maintenant je vois le dessin animé autrement. Mon préféré reste Clochette et le secret des fées ;)

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour, Merci pour cette critique :-) Ma fille a trois ans et demi et j'hésite a l'emmener voir au cinéma... Tu penses que ça peut être adapté pour son âge ?

    RépondreSupprimer