samedi 23 septembre 2017

Vive le sport




Je crois qu'il est grand temps de vous parler des push up wheels de Domyos bande de larves. J'ai reçu ce truc de la part de Domyos et je trouve ça franchement pas mal. Si vous êtes sages la prochaine fois je vous parlerai de mon TRX. 


vendredi 22 septembre 2017

Aldebert enfantillages 3




Si vous me suivez sur Instagram, vous avez probablement vu que j'ai reçu hier le nouvel album de Aldebert, "Enfantillages 3". Ici on est tetra-fans, donc autant vous dire que c'était la fête. Surtout qu'on a eu plein de goodies, jugez plutôt :


Je l'ai écouté aujourd'hui, et sans surprises ça déboîte grave comme diraient les jeunes. Franchement, c'est vraiment ultra top. Pour ceux ou celles qui ne connaîtraient pas (j'en doute, mais bon...), Aldebert nous pond depuis quelques années des albums "pour enfants" qui sont carrément devenus la référence dans leur domaine et qui se paient le luxe d'avoir une côte pas possible auprès des parents de par leur qualité vraiment high level. Moi j'adore, vraiment. En plus les clips sont mortels, vraiment tout ce bon goût ça m'émeut. Notez que si vous êtes branchés musique mainstream il y a toujours tout un tas d'invités très connus sur toutes les chansons, histoire de plaire à tout le monde (mais c'est très bien fait).

On a plein de collectors, c'est super.
Les éditions collectors sont tops, avec les paroles et tout façon livre pour enfants : le top ! Pour le enfantillages 2, j'ai acheté l'édition spéciale Fnac parce qu'il y a un dvd karaoké dedans pour avoir l'air bien débile devant sa TV en famille (dans la joie).

Bref, ce 3eme opus est absolument indispensable, je vous colle ici 3 clips pour finir de vous convaincre, ainsi que des liens pour vous le procurer parce que j'ai fait le tour d'amaz.. heu du web, pour trouver les meilleurs prix rien que pour vous :

- Le CD du 3eme opus qu'il est trop bien 
- Le Vinyle du 3eme opus pour les Hipsters Parisiens (ouaissss mais tu comprends pas, le spectre audio analogique est plus large sur les vinyles, la qualité est trop topppp. Moi je ne peux plus écouter des CDs !)
- Enfantillages 2
- Enfantillages 1
- Enfantillages de Noël






Comme vous êtes arrivés jusque là je vous mets en bonus ma chanson préférée du précédent opus (avec un clip qui tue grave) : 

le GPS de la parentalité


mercredi 20 septembre 2017

Test du purificateur d’air Dyson Pure Hot + Cool link

Purée c'est vraiment la teuf, j'ai reçu dernièrement le purificateur d’air Dyson Pure Hot + Cool link à tester : j'adore le matos Dyson, c'est toujours de la super qualité et avoir une nouvelle référence de leur catalogue à la maison est toujours un événement. Nous commençons à être pas mal habitués chez nous, en effet après la naissance des jumelles, quand nous avons aménagé dans notre nouvel appartement un peu moins petit que le précédent nous avons investi dans 2 aspirateurs de la marque : Un modèle DC34 à main principalement pour la cuisine et un DC26 pour le reste de l'appartement. Nous avions ensuite reçu le Dyson V6 Mattress pour les matelas et enfin le Dyson Big Ball qui a envoyé notre DC26 en retraite à la campagne.
Aujourd'hui, à l'occasion de la journée Nationale de la Qualité de l’Air, ça n'est pas un aspirateur mais un purificateur d'air que l'on accueille chez nous.



Un purificateur d'air

MamanCube est une grande adepte de tout un tas de trucs de hippies du genre le bio, le recyclage de meubles trouvés dans la rue ou encore, donc, la purification de l'air. Jusqu' à présent elle nous mettait plein de plantes partout dans l'appartement pour remplir cette fonction mais je me suis dit que ce purificateur d’air Dyson Pure Hot + Cool link pourrait l’intéresser dans sa démarche. Dyson nous promet sur le papier une technologie qui élimine 99,95% des allergènes et polluants de l’air, aussi petits que 0,1 micron : fini la rigolade ! Le tout fonctionne avec un filtre (celui là) qu'il vous faudra changer toutes les 4000 / 4500 heures de fonctionnement (ça va il y a de quoi faire).
Allez pour bien commencer, on va ouvrir la boite tous ensemble :



Simplicité



Le fonctionnement de base de l'appareil est très très simple. Sur la télécommande, un bouton bleu pour le mode ventilateur et un bouton rouge pour le mode chauffage. Ensuite, chacun de ses boutons est aussi associé à des touches + et - qui permettent de régler la vitesse du ventilateur ou la température souhaitée. Une touche permet de mettre l'appareil en mode oscillation pour couvrir toute la pièce et deux autres permettent de lui faire expulser un faisceau large (genre grand angle) ou serré.
La touche automatique permet de mettre l'appareil en mode... Automatique !



Si l'envie vous prend de faire griller des sardines dans votre cuisine américaine, l'appareil se mettra donc consciencieusement en route tout seul pour éviter de laisser s'installer une ambiance de barbecue dans votre salon. La touche nuit permet de réduire la luminosité de l'affichage (au cas par exemple où l'appareil se trouverait dans votre chambre la nuit) et enfin une dernière touche est dédiée à la minuterie.

Affichage du flux large ou étroit


Tout est vraiment très instinctif et on sent que l'ergonomie a été vraiment bien pensée. Les touches de la télécommande sont très claires, honnêtement on a même pas besoin de la notice.


Connectivité

En plus, ce modèle offre une particularité relativement amusante : il est connecté. L’application Dyson Link App (disponible sur iOS et Android)  permet donc depuis son smartphone d'obtenir un état des lieux de la qualité de l'air dans laquelle se trouve l'appareil, à l'extérieur, et tout un tas d'infos sur l'air ambiant en général. Si vous êtes pointilleux sur les détails vous allez en avoir pour votre grade. On peut aussi le programmer de manière très précise pour le mettre en marche ou l’arrêter au meilleur moment en fonction des pics de pollution.  Vous avez aussi dans l'application une espèce de notice avec des explications sur la maintenance (changer les filtres, nettoyage...). Enfin, une partie réglage permet de calibrer l'appareil en fonction de la qualité de l'air que vous désirez obtenir. Vous pouvez aussi dans cette partie vérifier si le filtre a besoin ou non d'être nettoyer et enfin c'est aussi ici que vous choisirez les notifications que vous souhaitez avoir. En résumé, l'application sert à :

- Activer le purificateur si la qualité de l’air ambiant est jugée « mauvaise », même s’il n’est pas chez lui et avant de rentrer à la maison
- Surveiller de près la qualité de l’air et éviter que le niveau critique soit atteint.
- Garder une trace de la qualité de l’air au fil des jours. L’utilisateur peut en effet voir et comprendre les pics de pollutions dans la maison, par exemple en saison de pollen ou encore après avoir cuisiné ou utilisé des produits ménagers.
- Avoir une vision sur la qualité de l’air intérieur et extérieure du lieu choisi.

Notez que l'utilisation de l'application n'est en aucun cas obligatoire, l'appareil dispose d'une télécommande tout à fait complète, et pour ceux ou celles qui flippes des ondes wifi : on peut le déconnecter.

3 en 1 et design

Vu que pour purifier l'appareil doit aussi ventiler vous vous doutez bien que le Dyson Pure Hot + Cool link  propose d'autres fonctions. En plus donc de son rôle de purificateur, il peut aussi servir de ventilateur ou de chauffage.  Il a donc la gueule des ventilateurs de chez Dyson, le fameux arceau si joli et futuriste qui propose en plus des avantages non négligeables par rapport aux ventilateurs "classiques" : Facile à nettoyer (pas de grille ou de pales) et bien entendu sans danger pour les petites mains des enfants (pas de pales tranchantes).




Il est aussi super facile à transporter d'une pièce à l'autre parce que pas très lourd et enfin il est terriblement joli (youpi la déco). Vous pouvez le contrôler avec votre smartphone, mais il est bien évidemment entièrement autonome  grâce à sa télécommande.



Petit détail sympa, la télécommande aimantée vient se fixer sur l'appareil en se fondant parfaitement au design global pour ne pas la perdre : Excellent !


Conclusion sur le purificateur d’air Dyson Pure Hot + Cool link

Il s'agit à ma connaissance d'un des rares (voir du seul, mais je ne veux pas dire de bêtises) appareils à proposer les fonctions ventilateur, chauffage et purificateur d'air. Si c'est ce que vous cherchez, difficile de faire l' impasse sur ce Dyson Pure Hot + Cool link d'autant plus qu'il s'agit d'un très très bon produit. Le ventilateur est parfait, ça n'est toutefois pas une climatisation et ne comptez pas sur lui pour baisser la température de la pièce. En revanche le chauffage lui est réellement impactant puisqu'il chauffe l’environnement de manière significative (le chauffage de notre immeuble n'est pas encore en route, j'ai donc profité de l'appareil avec grand plaisir sur cette fonction). La purification elle, semble fonctionner à merveille : si vous êtes allergique ou juste flippé de l’environnent c'est à mon avis un très bon investissement. Vu la façon dont les odeurs de cuisine disparaissent, on ne peut que lui faire confiance. L'application permet en plus de suivre l'évolution de la qualité de l'air ce qui ne manquera pas de rassurer les plus tarés d'entre nous !
Notez que si vous êtes intéressé par ce purificateur, j'ai fait un peu le tour des offres disponibles sur le web et il semble que le meilleur prix se trouve chez Amazon (pour changer).

Purificateur d'air offert par la marque pour test

dimanche 10 septembre 2017

Freedom Project (Shûhei MORITA / Katsuhiro Otomo)

Allez, aujourd'hui une petite revue d'une série que j'ai (enfin) regardée dernièrement : Freedom de
Shûhei MORITA avec (surtout) Katsuhiro Otomo au character design (et oui, rien que ça !)






Katsuhiro Otomo, celui de Akira ?!?

Et oui, si l'on connait surtout Otomo dans le domaine de l'animation pour son chef d'oeuvre Akira, pour son superbe Steam boy pour pour ses nombreux courts métrages absolument merveilleux, sachez qu'il a aussi participé à la courte série d' OAVs Freedom (7 épisodes) en tant que Character Designer. Et honnêtement, impossible de le louper : Au niveau des personnages, c'est très très proche d'Akira. A mon avis, Otomo a du toucher à beaucoup d'autres choses dans cet anime, on retrouve son style dans pratiquement tout : les personnages bien entendu, mais aussi les décors, les thèmes abordés, et toute l'ambiance en général. Jugez donc par vous même avec ce petit trailer :




Ou encore avec l'opening qui lui joue carrément avec le style manga de Otomo :


Cet anime ne me semble pas super super connu du grand public et pourtant il a de nombreuses qualités, autant naratives que graphiques. 

Technique et Art

Visuellement, la série est vraiment très réussie, d'autant que le challenge était de taille : elle a été entièrement faite en 3D avec un rendu en cell-shading. Le rendu est réellement bluffant, sur des screenshots on croirait vraiment du dessin, en revanche il est vraiment qu'en mouvement la 3D ne trompe personne.



Comme toujours avec cette technique, l'animation est hyper fluide mais pas toujours de super qualité : par rapport à de l'animation traditionnelle, les mouvements sont plus rigides. On ne peut pas tout avoir ! Quoi qu'il en soit, c'est vraiment très très beau et hyper agréable à regarder. De plus la série date de 2006, et pour cette époque, avoir réussi à obtenir des images aussi proches du dessin traditionnel avec un ordinateur reste un tour de force tout à fait admirable. La série est donc non seulement très réussi dans l'absolu mais aussi hyper intéressante pour peu que vous soyez sensible  à l'histoire de l'animation.

Scénario et histoire

Comme vous avez du vous en douter en voyant les images, il s'agit d'une série de SF. Le scénario est vraiment sympa, ça commence de façon assez basique pour finalement révéler une histoire rudement intéressante.


Je ne vais pas vous spoiler mais faites moi confiance, il va y avoir des rebondissements.
La série se regarde volontiers, il n'y a pas de temps morts et le format 7 épisodes me semble parfait. Au niveau du public, vous pouvez sans problèmes regarder avec des enfants. Il n'y a rien de vraiment choquant, après je ne vous garantie pas qu'il saisiront toutes les subtilités de l'histoire.

Fun Fact : Une réalisation de commande



Un truc de dingue : cette série est en fait une commande d'une compagnie qui fabrique des nouilles ! Dit comme ça on pourrait croire à une blague, et pourtant c'est vrai : La société Nissin Foods a souhaité fêter le 35e anniversaire de leur soupe de nouilles instantanées servies dans un bol en se payant la réalisation de cette superbe série.



C'est fou. Et voilà pourquoi les personnages n'arrêtent pas de bouffer des nouilles à tous leurs repas :D



Image prise chez http://nekkyou.blogspot.fr/

Les versions BluRay et DVD



Comme d'habitude en France en matière d'anime, on a du bol (de nouilles LOL). Ici c'est Kaze qui s'y colle et qui nous lache donc la totalité des 195mn de la série sur un seul disque (j'ai la version Blu Ray) avec en plus 76mn de bonus en tous genres : reportages, making of, clips... Bref tout y est. Au niveau packaging c'est un simple disque donc pas de coffret mais sur ma version j'ai un fourreau en carton ce qui fait que la jaquette intérieure est hyper minimaliste et très très jolie. C'est sorti il y a un moment donc ça n'est pas très cher, ça se trouve entre 10€ et 20€ assez facilement sur le net genre ici pour la version DVD et ici pour la version Blu Ray. Je trouve que c'est vraiment un très bon titre, et si vous êtes fan d'Akira je vous le conseille fortement, ne serait-ce que pour votre culture.