dimanche 28 mai 2017

La maison des maternelles

Voilà donc demain je passe à la TV sur France 5 dans l'émission La maison des maternelles​. Ça commence à 9H.


vendredi 19 mai 2017

mercredi 17 mai 2017

Blog Trip en Guadeloupe






Si vous me suivez sur Instagram, vous avez probablement vu que j'ai eu la chance de faire dernièrement un blog trip en Guadeloupe.  Pour ceux ou celles qui ne connaissent pas le concept du blog trip, il s'agit d'un voyage organisé pour un groupe de blogueurs afin de leur faire découvrir une destination.



Difficile de résister à un séjour aux Antilles, surtout que pour ma part j'ai grandi en Guadeloupe : toute occasion d'y retourner est bonne à prendre, même si je connais l'île comme ma poche ! En plus j'ai eu la chance d'avoir une surprise complètement improbable : je me suis rendu compte en lisant le programme que la plupart des visites concernaient des lieux que je n'avais jamais vu... Installez vous bien, on part en visite.


Le trajet avec XL Airways


Quand on part aux Antilles, le billet d'avion est clairement la plus grosse source de dépense, devant même l'hébergement. C'est lui qui va plomber ou pas le budget. Avec une famille (nombreuse ou pas), la facture peut monter très très haut. Pour cette destination en général on pense à Air Caraïbes, Air France ou Corsair, mais visiblement la solution la plus économique est chez XL Airways. J'ai regardé vite fait sur un comparateur de prix, ça a l'air vraiment bien moins cher. Alors pourquoi diable est-ce donc moins cher, est ce que prendre du low-cost sur du long courrier ça n'est pas un peu flippant ? Et bien pas du tout.

Les blogueurs sont intenables. 


A vrai dire XL Airways n'est pas une compagnie Low-cost puisqu' à bord CERTAINS trucs sont payants. Visiblement chez eux ils appellent ça du Fair-Cost. Le concept est simple et me parait super cohérent : chez eux vous n'aurez pas de champagne à gogo et peut être quelques centimètres de moins entre les sièges mais vous paierez votre billet nettement moins cher. Et vu la différence de tarifs avec les prix traditionnels, il vous restera pas mal de thunes avec lesquelles vous pourrez vous acheter (au moins) une tablette vu qu'il n'y a pas non plus d'écrans dans les sièges.


Nous avons voyagé dans un Airbus A330 tout ce qu'il y a de plus classique mais équipé de moins de fioritures que sur d'autres compagnies. Pour ma part lors des trajets soit je m'ennuie, soit je parle à mon voisin, soit je me regarde des trucs sur mon ordi/tablette, soit je joue à la 3DS, soit je dessine... Bref vous l'aurez compris je fais toutes sortes d'activités qui ne sont pas liées à la présence d'un écran dans le siège de devant ou à la consommation de sodas ou d'alcool.

Le livret de jeux pour les enfants

Donc finalement, les options proposées par les compagnies classiques, je m'en tape. Clairement les choix faits pas XL sont une excellente idée surtout qu'à notre époque où on peut stocker toute sa discothèque, sa vidéothèque et 3 tonnes de jeux vidéos sur une simple tablette il est difficile de s’ennuyer dans un avion.




Et une fois de plus, XL Airways n'est pas une compagnie low-cost mais un genre d'intermédiaire. Vous aurez un repas, un accès à un cloud avec du contenu payant mais aussi gratuit,  vous avez droit à un bagage en soute, vos enfants auront un cahier d'activités... Bref le minimum est là, ce sont les trucs "en plus" qui sont payants.

Le cloud

Les fameux trucs en plus

On m'a fait tester plusieurs services supplémentaires ainsi qu'un genre de 1ère classe sur le vol aller. J'ai d'ailleurs eu un peu peur de ne pas pouvoir vous donner des impressions juste sur la compagnie à cause de cet accueil privilégié (même si il était bienvenue). Mais sur le vol retour, nous avons eu le service "standard" en classe éco. J'ai pu ainsi tester les deux versions.  Le trajet en classe éco s'est fait sans encombres, comme dans n'importe quel A330 standard. Le repas "classique" était bon (j'ai eu du poulet avec du riz, un fromage, une entrée avec des légumes et un yaourt genre danette). Je ne me suis pas ennuyé un seul instant puisque comme je vous l'ai raconté plus haut je ne suis pas du genre à m'ennuyer en avion et le trajet est même passé super rapidement (et je n'ai pas dormi).
Pour les services supplémentaires, j'ai pu tester à l'aller le repas amélioré à thème (j'ai pris l'oriental) : c'était très bon et ça coûte entre 16 et 20€. A vous de voir.

Je suis brave je n'ai pas pris de photo avec le truc ouvert...

Il y a aussi la possibilité de louer des Ipad mini (afin d'accéder au XL cloud) pour les losers qui n'auraient pas de tablette en 2017 .Notez que vous pouvez aussi accéder au XL cloud avec votre téléphone. J'ai aussi pu tester le "cinéma immersif SkyLights" est franchement c'est bluffant.

Ce truc est bluffant

Ce sont des lunettes toutes fermées qui une fois sur le visage créent l'illusion d’être devant un super grand écran. On peut regarder des films en 2D et en 3D et ça le fait GRAVE. Je me suis fait Avatar en 3D, c'était super chouette et je n'ai pas eu la gerbe. Génial !

Notez que le schéma de couleurs XL Airways ira parfaitement avec vos ultramarines. 

Alors finalement XL Airways, ça le fait ?

Évidement que ça le fait, vous avez bien compris mon point de vue. En fait c'est une compagnie tout ce qu'il y a de plus normale n'ayant  de low-cost que les prix. Si vous êtes équipé en tablette et que vous ne passez pas vos trajets à vous envoyer des wisky-coca ou du champagne, vous n'y verrez que du feu. A vous de voir donc, mais je vous conseille fortement de choisir cette solution et de garder votre fric pour vous acheter des sorbets coco et des sinobols une fois sur place :)


Rien à voir avec le reste mais il fallait que je vous dise que j'ai vu sur la piste un véhicule qui ressemble à donf à celui des militaires dans Aliens :


Le logement chez Aqualodge


Lors de notre séjour nous avons étés hébergés dans des AquaLodge(s) par le biais de Insolite by Logis. Logis est une fédération de restaurateurs et d'hébergeurs qui donne la priorité à la qualité et à l'accueil : en adhérant au réseau, les propriétaires s'engagent à respecter la Charte qualité Logis.
 Tous les Logis sont différents et affichent leur singularité, ils ont été sélectionnés pour leur qualité et leur état d'esprit. Enfin, La Fédération Internationale des Logis est agréée par le Ministère du tourisme pour délivrer la marque aux établissements remplissant les critères exigés. C'est donc un truc plutôt sérieux. "Insolite by Logis" a été lancé en 2016 et  propose des cabanes, des bulles, des roulottes... et donc des Aqualodges.

Voilà, c'est ça un Aqualodge.

Située en plein milieu du Lagon de Saint François, l’Aqua Lodge est une habitation flottante de 80m2, deux chambres, cuisine aménagée, terrasse et solarium à l’étage. Une annexe vous permet de faire les aller-retour à terre.

La jolie vue depuis l'Aqualodge.

Entièrement autonome, L'aqua Lodge fabrique sa propre électricité et sa propre eau douce. Les toilettes sèches ne polluent pas les eaux autour du bateau. Bref, c'est la planque idéale en cas d'attaque de zombies, surtout si vous avez du matériel de pêche à bord.



Il y a aussi du matériel de snorkeling, un kayak et un paddle ainsi qu'une sono avec possibilité de brancher votre propre matériel en blutooth.

Les chambres.

En plus de l'impression de dépaysement et d'éloignement que vous aurez à bord de l'Aqua Lodge vous aurez aussi une expérience unique grâce a des détails comme la dalle vitrée dans la cuisine qui permet de voir le fond marin ou encore les spots sous marins pour éclairer les poisson le soir.

On se déplace avec ça (très marrant)

Toutefois vous devrez faire attention à votre consommation d'eau douce et d'électricité puisque c'est votre Lodge qui fabrique tout ça au cours de la journée. Mais pas de panique, un panneau vous indique votre consommation en live.

Voilà l'intérieur. On se croirait à l’hôtel. 
De la même façon, vous devrez gérer la recharge de la batterie du moteur de votre annexe. Le séjour a été très agréable et le fait de pouvoir plonger dans le lagon au réveil avant la douche est une expérience formidable.

Que c'est beau.

Notez que pour rendre aux aqualodges depuis l'aéroport du Raizet vous passerez (peut-être) devant le Cimetière de Morne à l'eau et devant la maison Zevallos (la maison hantée la plus célèbre de l'île). Regardez donc bien le paysage !

C'est bien beau tout ça, mais le Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe nous a préparé un sacré programme et je vais maintenant vous parler des différentes visites que nous avons fait.



La Désirade




L’île de la Désirade, au large de la pointe des châteaux, est probablement la plus sauvage des îles de Guadeloupe. J'ai déjà visité à maintes reprises Marie Galante et les Saintes mais je n'avais jamais eu l'occasion de poser le pied sur la Désirade. Située à l'est de la Guadeloupe, c'est la première île de la plaque Caraïbe à avoir été découverte par Christophe Colomb. Après 21 jours de navigation, cette terre était très désirée par l'équipage, d'où le nom de Désirade.

Sur le trajet on aperçoit la pointe des châteaux.

Nous avons fait le trajet par bateau depuis Saint François, la traversée se fait en à peu près 45mn et elle est nettement moins mouvementée que celle pour aller aux Saintes (personne n'a eu la gerbe :) ).

La Désirade !

Alors qu'il pleuvait en Guadeloupe, nous avons eu un temps magnifique à la Désirade. Ne vous fiez donc pas à la météo pour planifier votre excursion, c'est une donnée qui ne semble pas très fiable en Guadeloupe tant la météo est changeante.



Notre guide (l'excursion était organisée par Feeling Guadeloupe), très sympathique et accueillant, nous a fait visiter l'île en prenant notre temps puisque nous avions la journée de consacrée à cette escapade (et tant mieux !). La Désirade est une très petite île (11km sur 2km), très sauvage, avec très peu d'habitants (1600 il me semble).

Une des églises de la Désirade.

Les touristes préfèrent en général les saintes et Marie Galante, il n'y a donc que très peu de monde là bas, même en journée. L'ambiance est très calme est très agréable.


L'ancienne cotonnerie. 

Sérénité et tranquillité sont donc au rendez-vous. Il faut donc une fois sur place se laisser vivre et se laisser porter par le rythme de vie de ce paradis perdu, même si il y a tout de même pas mal de choses à voir.



Par exemple, on y cultive l'Indigo, cette plante dont est extraite artisanalement la teinture bleue qui colore certains vêtements. Regardez donc cette vidéo, imaginez bien que c'est probablement une des plus grosses entreprises présentes sur l'île et vous aurez une idée de l’authenticité que peut offrir la Désirade.


Nous avons fait une pause à la plage du souffleur, une des plages les plus belles que j'ai pu voir en Guadeloupe. Le sable y est tellement doux, tellement fin... C'est incroyable. Prenez votre temps et surtout allez vous y baigner et vous y reposer.



La vue depuis l'ancienne station météo est absolument extraordinaire, en plus vous croiserez sur le chemin une aire de pique-nique infestée d'iguanes. Je n'en ai jamais vu autant, c'est vraiment incroyable, si vous voulez voir des iguanes c'est ici qu'il faut venir.

Il y en a beaucoup.

Au delà des paysages et des animaux, l’île est aussi très intéressante pour les amateurs de cailloux puisque c'est une réserve naturelle nationale à caractère géologique.

Des cailloux en veux tu en voilà, on se croirait sur Mars ! (avec de l'eau)

Il est évident que pour une visite touristique, une seule journée suffit amplement à visiter la Désirade. En revanche je sais de source sûre qu'y passer la nuit est une expérience merveilleuse puisque l'île offre un ciel étoilé sans aucune pollution lumineuse.

(Avec la musique de Jurassic Park)

Ajoutez à cela l'ambiance des nuits antillaises, le bruit des animaux nocturnes... J'espère bien y retourner pour vivre ça !

La plage du souffleur


Un chouette journée donc, que nous avons conclue en mangeant des sorbets coco et des sinobols en arrivant à Saint François.


Vachement modernes, les Sinobols de Saint François.

Visite de l'éco-musée à Sainte-Rose

Je n'avais jamais visité ce musée auparavant et ce fut une très bonne surprise. L'écomusée de Sainte rose se divise en plusieurs parties et nous invite à découvrir d'une part un superbe jardin créole composé de la majorité des plantes et arbres (fruitiers pour la plupart) de la Guadeloupe et d'autre part la géographie et l'histoire de l'île.



Nous avons été accueillis par une dégustation de fruits cueillis dans le jardin, ce qui nous a permis de découvrir l' "abricot pays", un fruit qui à mon sens n'a d'abricot que la couleur. Il ressemble plus à une espèce de mangue croisée avec un melon.



Notre visite était guidée, nous avons donc été passionnés par tout ce que nous a raconté notre guide. Pour la première partie qui concernait la botanique avec le conservatoire de plantes médicinales, culinaires et aromatiques : nous avons pu sentir et/ou goûter toutes les plantes que nous avons croisé et nous avons appris pas mal de trucs : Plantes médicinales, fruits exotiques, fleurs tropicales... La visite était agréable et pédagogique.

Dire  que c'est comme ça que poussent les ananas !

Ensuite, nous avons pu admirer les vitrines des 32 communes de la Guadeloupe. Chacune de ces vitrines est mise à disposition des communes qui ont la mission de les agencer au mieux avec les éléments qui les représentent le plus. Excellente idée qui permet à chacun de briller au mieux dans cette exposition surprenante.



La partie suivante expose les jouets d'antan qui étaient utilisés aux Antilles. Le petit plus, c'est que l'on peut les essayer ! Attention toutefois à la descente quand vous montez sur les trottinettes, elle est rude ;) .



Puis vient la partie histoire, qui nous explique la découverte des Antilles et la suite au travers de mises en scènes avec mannequins, décors et ustensiles.



Enfin pour finir, on passe par la route des épices où l'on peut découvrir entre autres cannelle, roucou, vanille, muscade, girofle, poivre... Faites gaffe avec la muscade !

Nous avons aussi assisté à un atelier sur la fabrication artisanale du cacao. 

Visiblement le site est tellement bien pensé qu'il accueille régulièrement les écoles, centres aérés, associations et autres afin de découvrir le jardin créole et d'y pratiquer le jardinage.
Une immersion complète dans la culture, les traditions et l'histoire de la Guadeloupe, à faire à mon avis plutôt en début de séjour.



La ville de Dehaies & La plage de Grande Hanse 

La ville de Dehaies, au nord-ouest de la Guadeloupe, est un spot presque incontournable pour tous les visiteurs de l'île.



Outre son charme unique, vous pourrez y visiter le jardin botanique et animalier de l'ancienne propriété de Coluche et vous pourrez aussi surtout aller perdre votre temps sur la superbe plage de Grande Anse, la plus grande de Guadeloupe. Au niveau de la fréquentation, tout dépend évidement de la saison touristique mais elle est de toutes façons beaucoup moins fréquentée par les touristes que les plages de Sainte Anne, Saint François ou Le Gosier. Lors de notre blog-trip, elle était quasiment déserte, ce qui parait un peu complètement fou (pincez moi je rêve).

Ha non en fait la plage n'est pas déserte, il y a deux ou trois personnes...

Nous avons aussi découvert à une des extrémités de la plage un petit hôtel ultra charmant (voir carrément luxueux, sérieux c'était dingue) tenu par un frère et une sœur un peu hippies terriblement sympathiques. Décidément la Guadeloupe est pleine de surprises.


Le saut d'Acomat

Les chutes d'eau sont nombreuses en Guadeloupe : Entre les chutes du Carbet, le saut de la Lézarde, le saut d'Acomat, la Cascade aux écrevisses...



Le choix est large. Le truc à étudier avant de vous y rendre est bien entendu le chemin d'accès afin de sélectionner celle(s) qui correspondent à votre condition physique. Certaines sont plus accessibles que d'autres !



En ce qui concerne le saut d'Acomat que j'ai eu l'occasion de découvrir pour la première fois lors de ce voyage, le parcours est plutôt court (je dirais dans les 10 mn) mais très escarpé.

Rien d'insurmontable pour une personne normalement constituée mais si vous avez un peu de mal avec les randonnées je préfère vous prévenir : préférez la cascade aux écrevisses (dont je vous parle après) qui est bien plus accessible.

Quoi qu'il en soit, une fois arrivés le spectacle est total. Et si vous prenez en plus le temps de vous y baigner, vous passerez assurément un merveilleux moment. Attention toutefois à ne pas trop jouer aux frimeurs en plongeant du haut des rochers : les énormes pierres du fond du bassin ont visiblement tendance à bouger et vous auriez vraiment l'air d'un con en vous cassant quelque chose (genre une jambe) sur ce site situé en bas d'un sentier difficilement praticable. Et de toutes façons, les sauts sont interdits (c'est marqué partout).

La cascade aux écrevisses

Deuxième visite de cascade de notre séjour, la cascade aux écrevisses et LA cascade la plus accessible de Guadeloupe.



Pourquoi ? Tout simplement parce que l'accès y a été entièrement refait et désormais même les handicapés peuvent s'y rendre.



Si vous êtes parents est que vous vous trainez une poussette vous pouvez donc tout à fait envisager de vous y rendre (ou d'acheter une écharpe de portage). La cascade est tout à fait charmante, j'allais souvent m'y baigner quand j'étais gamin et j'aimais beaucoup me glisser dans cette eau glacée bien revigorante (et donc faire mon malin). J'y allais même avec mon chien, c'était super chouette !

Au fait, pendant que nous y étions il s'est passé ceci donc faites gaffe ;) (véridique) :

Merci l'Iphone Sec


Le mémorial ACTe

Le mémorial ACTe est l'un des premiers lieux que la France consacre à la mémoire d'une des périodes les plus sombres de notre histoire : l'esclavage.



Il est très récent (il a été inauguré en 2015) et je n'y avais jamais mis les pieds. L'édifice est impressionnant : Architecture moderne du plus bon goût, il vient se marier parfaitement avec la vue depuis la place principale de Pointe à Pitre.



Et on peut dire qu'il change sérieusement la donne en ce qui concerne le charme de la ville vu qu'il a été bâtit sur ce qui était un des pires quartiers de l’agglomération. A mon avis les autres blogueurs qui m’accompagnaient étaient à des milliards d'années lumières de s'imaginer que nous étions exactement là où quelques temps auparavant un bidonville proposait des activités pas franchement recommandables. Dans la forme, le mémorial est donc irréprochable et en plus d'embellir la ville de Pointe à Pitre il enchantera tous les amateurs d'architecture.



De plus, les concepteurs n'ont pas lésiné sur la technologie et comme beaucoup de musées modernes le visiteur profite d'une immersion et d'un expérience hors normes grâce aux audioguides automatiques ou aux aménagements interactifs dans les salles. Rudement impressionnant.



Au niveau du contenu là encore le mémorial a beaucoup à offrir : entre documents d'époque, œuvres contemporaines et support pédagogiques divers on découvre l'histoire de l'esclavage aux Antilles dans des conditions parfois très immersives et bouleversantes (après en avoir discuté, la traversée du couloir expliquant les conditions de vie dans les bateaux négriers a bien marqué tous les visiteurs de notre groupe).



Le sujet est passionnant et très bien mis en scène, j'aurais aimé y passer plus de temps et si je repasse par la Guadeloupe j'irai assurément de nouveau y faire un tour. Nous y sommes restés 1h, c'est suffisant pour tout survoler mais pas pour en profiter pleinement.



Difficile de juger comme ça d'un timing idéal mais à première vue il faudrait y consacrer dans les 2 heures. La visite est tout à fait envisageable pour des enfants, il faut forcément les brieffer un peu avant sur le sujet pour qu'il puisse tout comprendre.



Notez enfin que les photos sont interdites dans la zone d'exposition, et que des casiers qui ferment à clés sont disponibles gratuitement à l'entrée pour vos affaires.

La Guadeloupe

En conclusion de ce Blog-Trip je vous dirais donc que la Guadeloupe est toujours aussi belle et accueillante. Il est évident que c'est un endroit particulier pour moi puisque j'y ai passé une partie de mon enfance et j'aimerais vraiment un jour le faire découvrir à mes filles (qui me le réclament régulièrement). Je sais qu'une fois sur place c'est une destination merveilleuse à faire avec des enfants : on est en France, tout le monde parle Français, on utilise des Euros... Bref ça n'est pas très "baroudeur". Mais ce qui me freine avec une famille de 5 personnes c'est surtout le prix des billets d'avion. Avec XL Airways (que je ne connaissais pas avant ce blog trip) qui est arrivé sur le marché des longs courriers pour les Antilles, la donne a changé. Le voyage s'est franchement super bien déroulé et la différence de prix avec les autres compagnies est conséquent. Ça me donne un peu la même impression que lorsque Free est arrivé sur le marché des mobiles : de nouvelles possibilités s'offrent aux voyageurs qui vont vers les caraïbes !


Si vous voulez en savoir plus ou simplement avoir un autre point de vu sur ce séjour, vous pouvez allez lire les articles de mes compagnons de voyage :

- Séjour insolite en Guadeloupe chez Globe-Trotting
- La basse terre chez Globe-Trotting
- La désirade chez Globe- Trotting
- Quelques jours au paradis chez E-Zabel
- Le voyage en avion chez Cynthia

Pour finir, je vais faire une spéciale dédicace à mes camarades de blog-trip qui étaient au moins aussi cools que les membres de la compagnie de l'anneau (Et la Guadeloupe c'est plus chouette que le Mordor il faut bien l'avouer ;) )


Et voilà les liens qui vont bien :

Le Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe
E-Zabel
Globe Trotting
XL airways
Maman Bavarde
Logis 
Famille et voyages
Le blog de Sarah