lundi 6 mars 2017

Cobra The Animation



Allez hop, ça fait un petit moment qu'on a pas parlé d'animation ici et comme je viens de terminer de regarder le coffret "Cobra The Animation" je me suis dit que ça serait sympa de vous en parler.



Cobra The Animation, c'est quoi ?


Bien entendu, tout le monde ici connait Cobra. Cette série de  1982 qui a bercé l'enfance de la plupart d'entre nous aux côtés d'Albator, Goldorak ou Candy n'a pas vraiment besoin d’être présentée. En revanche, ce qui est moins sûr, c'est que vous soyez au courant de l'existence d'une nouvelle série datant de 2010. Et c'est de cette nouvelle série et des deux séries d'OAVs associés dont je vais vous parler aujourd'hui.



Pour ceux ou celles qui ne connaîtraient pas, Cobra est une série (plutôt adulte) de Buichi Terasawa dans la plus pure tradition "space adventures" qui aura largement inspiré des séries plus récentes comme Cowboy Bebop ou Space Dandy. Le héros, Cobra, est un type incroyable qui est super fort, super doué, et qui prend tout à la légère. Il a la particularité d'avoir un canon laser à la place du bras gauche et a toujours plein de gadgets cachés dans ses cigares.

Cobra est de retour, c'est la teuf !


Par rapport à la série originale.


La nouvelle série et les OAVs de Cobra the animation se passent après la série originale. Les origines de Cobra sont donc acquises, nous avons donc juste droit à de nouveaux épisodes. Cobra n'est pas une histoire complète, mais plutôt une série d'aventures avec constamment de nouvelles intrigues indépendantes. Bien sûr certains éléments reviennent parfois (comme l'homme de verre),  mais l'auteur dit lui-même qu'il n'y aura pas de fin et qu'il pense surtout à l’histoire qui viendra ensuite..
Inutile donc de connaitre la série originale pour apprécier ces nouveaux épisodes, toutefois l'expérience sera plus agréable si vous êtes déjà familier avec l'univers de Buichi Terasawa. Je vous conseille donc de vous pencher sur la série de 1982 si vous ne la connaissez pas mais une fois de plus, ça n'est pas obligatoire du tout. Notez  si vous êtes fan c'est bien Jean-Claude Montalban, le doubleur de la première série, qui s'occupe une fois de plus de la voix Française de Cobra. C'est vraiment une bonne idée d'avoir fait l'effort de refaire appel à lui, l'effet madeleine est par conséquent bien présent.

La réalisation


A ce niveau là, il n'y a pas grand chose à dire. La réalisation respecte le design et l'ambiance de la série. Le character design est vraiment très bon, les dessins sont soignés. L'animation est correcte pour de la série TV et le seul faux pas est à mon avis l'incrustation d'éléments en 3D pas super bien intégrés avec le style 2D de l'anime. Pourquoi ne pas les avoir faits en cell-shading puisque la technique est maintenant très très au point ? Mystère.  Mais globalement, c'est très bon et visuellement le contrat est rempli. Les musiques elles aussi sont vraiment chouettes, dans l'esprit de la série.


La série


Une chose est sûre : on retrouve avec plaisir le monde de Cobra et ses aventures incroyables dans tous les coins de la galaxie. Les histoires, indépendantes, s'étalent sur quelques épisodes histoire de pouvoir développer un peu l'ambiance mais n'ont pas d'impact les unes sur les autres. Pas besoin de donc de suivre assidûment une intrigue principale, on peut sans problèmes faire une pause après une histoire et revenir bien plus tard sur la suivante. Je trouve ce format super pratique et agréable. Personnellement j'ai regardé le contenu du coffret disponible en France (soit la série TV plus les 2 séries d'OAVs) en 2 mois (oui je manque de temps libre :p). Les histoires sont vraiment cools, de l'aventure dans l'espace avec des extraterrestres complètement insensés, des planètes qui vont de la jungle hostile au désert de sable en passant par la mégalopole : tous les éléments sont là pour vous garantir aventures et dépaysement. C'est du Cobra, ni plus, ni moins.

Histoire de voir un peu l'ambiance, voilà la bande annonce de la série d'OAVs "time drive" :





Pour les enfants ?


Voilà donc la partie la plus sensible de l'article... Peut on, oui ou non, regarder cette série avec des enfants. Il s'agit bel et bien d'une série "adulte", dans le ton de la narration, les nombreuses références à des éléments clairement pas pour les enfants (alcool, jeux d'argent, sexe, clopes, crime, armes, etc.).
En revanche, il n'y a rien de plus que dans la série originale, et cette série, je la regardais alors que je n'avais même pas 10 ans. Je ne me souviens pas avoir été traumatisé ou choqué par quoi que ce soit mais il est vrai qu'à notre époque on fait quand même bien plus gaffe à garder nos enfants dans une bulle aseptisée. A vous de voir, donc. Je vous conseille de regarder la série seul et de juger par vous même. Pour ma part j'ai regardé la série seul (qui a été annoncé de suite comme étant "pour papa") sans trop me soucier de la présence de mes filles dans le coin (volontairement). C'est à dire que je ne les ai pas empêché de la regarder, mais je ne leur ai en revanche pas présenté comme le super nouveau dessin animé pour elles. Donc forcément, quand j'ai regardé des épisodes dans la journée le WE, elles sont passées devant et sont venues regarder avec moi. J'ai quand même fait gaffe aux scènes qu'elle voyaient : je suis décidément un parent bien moins "cool" que ne l'étaient les miens... Comme prévu, elle n'ont pas été perturbées par quoi que ce soit : après tout ça n'est qu'un dessin animé, et les enfants savent bien que ça n'est pas la réalité mais juste des dessins. Elles ont même trouvé ça cool mais en même temps à leur âge j'ai l'impression qu'elles trouvent tout cool pourvu que ça soit sur un écran de TV. Par contre si vous êtes un peu prudes, faites gaffe absolument toutes les nanas se baladent en soutif et en string et les mecs sont tous des canons body buildés en collants et tshirts moulants (après tout c'est le futur). Ça fait partie de l'esprit de la licence, donc si ça vous rebute lâchez l'affaire directement.

Tout ce qu'on aime : Youhou !

Mais regardez quand même la bande annonce de "The psychogun" pour être sûrs :


 L'édition Française



C'est bien beau tout ça mais comment faire pour voir cette série ? La bonne nouvelle c'est que la série et les OAVS sont disponibles en France. Un fois de plus c'est KAZE qui s'y colle avec plusieurs combos différents. Vous aurez donc le choix entre :

- L'intégrale de la série TV 
- L'intégrale des OAVs
- La totale intégrale TV+OAV (c'est ce que j'ai et que je vous conseille)



En ce qui concerne le coffret que je possède, c'est une superbe édition ultra complète. Il y a 4 blu-ray (2 pour la série TV, un pour la série d'OAVs "Time drive" et un pour la série d'OAVs (the psychogun), un DVD de bonus et un art-book de 96 pages vraiment super bien foutu. Kaze nous collent souvent ces petits art-books dans leurs coffrets et je trouve ça vraiment très très chouette.



Mes filles ont usé celui de Sailor Moon Crystal à force de le consulter pour faire leurs dessins : Le format A5 est en effet super pratique pour le trimbaler et le consulter. Après vous pouvez aussi le garder religieusement à l'abri de la lumière dans un placard fermé comme c'est la mode chez les collectionneurs mais honnêtement pour peu que vous pratiquiez un peu le dessin je les trouve tellement pratiques que ça serait dommage de ne pas s'en servir.



Kaze nous propose donc une fois de plus un bien beau coffret ultra complet à un prix relativement abordable. Souvenez vous de l'époque où les animes n'étaient disponibles qu'en import, en épisodes séparés sur des LD hors de prix ;)



samedi 25 février 2017

Un peu de lecture




Aujourd'hui je vais vous parler de 4 livres que j'ai reçu et lu récemment. J' ai attendu de tous les finir pour vous en parler parce qu'ils sont tous du même auteur : Julie Grêde. Vous avez probablement déjà entendu parler d'elle puisqu'elle a écrit "Sein ou biberon ?" dont je vous ai déjà parlé ici et l'excellent "Les plus grands chagrins d'amour", un très très bon livre dont je ai parlé ici.
Mais place aux (relatives) nouveautés, on commence de suite avec...

Ragnagnas, une histoire sanglante de Julie Grêde




Pour être honnête, je me demandais bien comment Julie Grêde allait pouvoir faire un livre entier sur un sujet pareil... Mais on commence à connaitre un peu l'auteur et sa capacité à amener le lecteur dans son univers toujours passionnant quel que soit le sujet. En effet, et comme pour "Les plus grands chagrins d'amour", je vous avoue que je ne me serais jamais intéressé à ce livre de moi-même. Et étonnement, je l'ai trouvé vraiment passionnant. Pourquoi ? Simplement parce que Julie Grêde est tellement passionnée et documentée qu'elle arrive à éveiller l’intérêt de ses lecteurs du début à la fin de ses livres.

Julie Grêde nous raconte donc tout au long des 9 chapitres de nombreuses anecdotes, faits historiques et informations très pointues sur le sujet. Et le tout avec beaucoup d'humour, vraiment. Bien plus par exemple que dans son précédent  "Sein ou biberon ?" Dès le début du livre le ton est donné, on a droit à une introduction "avec applicateur". Je sais c'est con mais ça me fait bien rigoler.

Ce livre est un peu un ovni : Un sujet un peu casse gueule (surtout pour en faire un livre ENTIER bon sang <=lol ) superbement bien géré et étonnement agréable et léger à lire. Franchement, bravo à l'auteur.

Si vous êtes intéressé, ça se trouve à un peu moins de 8€ pour 200 pages et c'est édité chez Pixl. On le trouve ici.


Superglu pour coeur brisé de Julie Grêde



Là encore, voilà un concept de livre plutôt original et inattendu. Destiné avant tout à être offert à une personne qui vient de se faire plaquer (Et oui, ça arrive), on peut aussi bien entendu le lire même si on est pas dans cette situation. Mais clairement,le livre est écrit comme un guide romancé et il sera bien plus utile aux cœurs fraîchement brisés à qui il parlera beaucoup plus qu'aux autres.

Le livre s'adresse directement au lecteur qui est un personnage de l'histoire (pertinemment appelé "toi"). Le deuxième personnage principal, Superglu, est une espèce d'entité qui débarque en prétendant guérir le cœur meurtri du lecteur. Superglu nous baladera donc d'histoire en histoire et utilisera des anecdotes de la culture populaire et historique pour faire de chaque conclusion un petit pansement qui aidera (ou pas) la blessure à se refermer.
On le trouve à moins de 14€ ici.


Ceci n'est pas qu'une comédie romantique de Julie Grêde




Histoire de changer un peu, on passe maintenant au premier roman de Julie Grêde qui se classe directement et sans contestations possibles dans le genre "Chick-lit". De mon côté, même si je ne suis pas un expert du genre, j'avoue que j'apprécie bien ce genre léger et divertissant (je vous avais déjà d'ailleurs parlé de certains titres de Sophie Henrionnet ou Virginie Grimaldi à leur sortie). 
Le pitch est simple : l’héroïne, une certaine Grey (qui déteste son prénom depuis le succès des romans de E. L. James) se remet difficilement de sa récente rupture. Sa meilleure amie l'invite à passer les fêtes de fin d'année entre amis dans son chalet mais le plan sympa ressemble très vite à un traquenard : suite à une tempête, l'amie Grey se retrouve seule au chalet avec la seule personne qui a réussi à s'y rendre, un certain JB, parfait sous tous rapports. Je ne vous en raconte pas trop pour ne pas vous gâcher le plaisir mais sachez que ce livre se lit tout seul (en deux séances de lecture pour ma part). Vraiment très chouette, pour peu qu'on aime le genre.




La véritable histoire des contes de fées de Julie Grêde




Le dernier livre de cette sélection, toujours du même auteur, n'a rien à voir avec les 3 autres. Autant vous le dire tout de suite, si vous êtes fan de Disney : Foncez ! Ce livre est aussi intéressant que les meilleurs bonus qu'on met sur les DVDs des grands films. Ce livre propose des informations super intéressantes sur le processus de créations des plus grands films Disney,  leurs ressemblances et  leurs différences avec les contes originaux. Afin d'éviter le côté un peu trop austère d'un dossier de recherche ultra documenté, l'auteur a choisi de romancer son exposé en le faisant raconter par Walt Disney lui même. En effet ce dernier propose dans l'au-delà des conférences à propos de ses films dans lesquelles il explique absolument tout ce que personne ne savait ! Les autres personnages qui interviennent parviennent à rendre le récit encore plus vivant (même si ils sont tous morts :D )
Il est vraiment très intéressant de voir à quel point les versions Disney on pris le dessus sur les contes originaux dans la culture populaire... Et quand on apprend la vérité, je peux vous assurer qu'on tombe de très très haut !