jeudi 30 avril 2015

Konami




Chez nous la grande de 7 ans commence à vraiment aimer les jeux vidéos : après plusieurs mois de pratique exclusive de Disney Infinity, elle s'intéresse maintenant à d'autres titres. Et chez vous, ça a commencé à quel âge ?

samedi 18 avril 2015

Test et avis du Kidizoom Action Cam de Vtech

 Kidizoom Action Cam de Vtech : La GoPro des enfants




Après avoir attaqué le marché des tablettes, des appareils numériques et même des montres multimédia, voilà que Vtech nous propose sa version de caméra pour sports extrêmes version enfants : La Kidizoom Action Cam. Vtech m'en a envoyé un exemplaire pour que je puisse le tester ici. Bien entendu, cette caméra rappelle immédiatement les GoPro si prisées par les sportifs avides d'images. Voyons donc ce que cette Kidizoom Action Cam va nous proposer...




Dans la boite de la Kidizoom Action Cam de Vtech




Voilà la liste de ce que l'on trouve dans la boite très fournie de la Kidizoom Action cam :

• 1 Kidizoom® Action CamTM (avec batterie Li-ion polymère intégrée*)
• 1 boîtier étanche
• 1 socle
• 1 support vélo
• 1 câble micro-USB
• 1 attache
• 1 support adhésif
• 2 bandes adhésives double face
• 1 dragonne
• 1 manuel d’utilisation
• 1 bon de garantie de 1 an

Voilà, vous l'avez compris, à part l'indispensable micro SD  tous les accessoires sont déjà dans la boite. Vous n'aurez pas besoin d'acheter autre chose, au niveau de la dépense c'est du one shot.



Un peu de chiffres


Comme toujours avec les produits Vtech, je vais vous faire la liste des chiffres techniques pour ceux ou celles qui seraient intéressés. Toutefois, pour cette caméra ces données ont quand même leur importance, ne serait-ce que pour choisir la capacité et le type de micro SD que vous allez acheter pour aller avec :

Dimensions : 2.5 X 5.5 X 5.5cm (oui, c'est très petit)
Affichage : Écran couleur de 1,41”
Résolution des photos : 640 x 480 (0,3 Mpixel)
Résolution des vidéos :
- 640 x 480 (disponible uniquement avec une carte microSD et ne supporte pas les effets vidéo)
- 320 x 240 (résolution par défaut)
- 160 x 120

Durée limite des vidéos par fichier :
30 minutes (Étant donné que le poids maximal par fichier est de 2 Go, la durée estimée pour une vidéo de 640 x 480 est de 15 minutes* environ.)

Mise au point : À partir de 45 cm
Mémoire interne Mémoire interne : 128 Mo (partagée avec les données des programmes, la mémoire disponible pour les fichiers photo et vidéo est donc moindre)

Capacité de stockage :
Photos : environ 600*
Vidéos : (160 x 120) : environ 6 minutes
Vidéos : (320 x 240) : 2 minutes et 30 secondes
Vidéos : (640 x 480) : indisponible pour la mémoire interne

Pour étendre la capacité de stockage, les cartes microSD ou microSDHC sont compatibles . Les cartes d’une capacité de 1 Go à 32 Go de classe 6 ou supérieure sont recommandées.

Formats supportés :
Photo : Standard Baseline JPEG
Vidéo : AVI (Motion JPEG)

Connecteur externe :
Câble micro-USB 2.0 (inclus) pour connecter la Kidizoom® Action CamTM à l’ordinateur.
Batterie Batterie Li-ion polymère (non remplaçable)

Amplitude thermique maximale pour un bon fonctionnement : 0-40 °C

On fait quoi avec ce Kidizoom Action Cam de Vtech ?




Je vous l'ai dit en introduction, la promesse de ce produit est de fournir aux enfants leur équivalent à la gopro de leurs parents. Bien entendu, un appareil à 80€, toutes options incluses (genre ici) ne peut évidement pas rivaliser techniquement avec un appareil à plusieurs centaines d'euros destiné aux adultes. Inutile donc de comparer les performances techniques de l'un et l'autre et concentrons nous donc sur le réel intérêt de cette Action Cam : son usage.

L'appareil est fourni d'office avec beaucoup d'accessoires. Ces derniers vous permettront de le fixer un peu partout (vélo, trottinette, skate board ou encore sur un casque) mais aussi de l'enfermer dans un boitier étanche afin de pouvoir totalement l'immerger (dans la limite de 2 m de profondeur). Une petite dragonne permet aussi aux enfants qui le désirent de se balader partout avec et de s'en servir de caméra / Appareil photo.

Il y a beaucoup de choses dans la boite


L'objet est petit, très petit. Il est aussi très léger. Quand je l'ai eu dans les mains, je me suis tout de suite dit qu'il ferait un parfait appareil photo / Caméra "de vadrouille" pour ma grande car il est bien moins encombrant qu'un Kidizoom Touch Connect, certes bien pratique mais un peu gros pour partir en balade. Il tient dans une poche, mais on peut aussi se le mettre autour du coup en pendentif : son gabarit est idéal. En plus, la fixation sur les supports se fait par un système de vis, ce qui permet donc de laisser les supports sur les vélos / Skates / casque tout en utilisant l'appareil tous les jours en version nomade : la fixation prend quelques secondes. De même le boitier étanche est ultra rapide à placer, les enfants vont adorer se balader avec ce truc cet été !


Facile à fixer


Autre détail, la Action Cam a l'air très solide. Quand on la manipule on voit bien que la coque a l'air renforcée et antichoc. J'ai eu la confirmation puisque Églantine s'est lamentablement gaufrée en trottinette avec la caméra fixée devant : une égratignure sur la caméra (et rien pour Églantine :p)

Ça tient rudement bien

Et en dehors des photos et des films, il y a d' autres choses ?




Comme tous les produits Vtech de la gamme Kidizoom, il y a tout un tas de gadgets disponibles sur la Action cam. Des petits jeux, des options pour personnaliser les photos... Si on possède un ou plusieurs produits Vtech on ne risque pas d'être dépaysés. Quoi qu'il en soit, l' intérêt principal de cette Action Cam reste bien entendu la caméra.Les jeux sont au nombre de 3, tous basés sur des concepts très simples façon game & watch. Ils sont plutôt sympathiques et ne manqueront pas de faire passer le temps aux enfants qui se baladeront avec leur kidizoom Action Cam en guise d’appareil photo.


Super ski nautique : on saute pour éviter les obstacles.

Aventure à vélo : on  évite les obstacles et on attrape des bonus en allant à gauche et à droite.

Saut en parachute, un petit jeu sympathique en réalité augmentée. 


La qualité d'image dans tout ça ?

Avec ses 3 options possibles au niveau de la résolution ça sera a vous de choisir si vous voulez de la haute qualité ou pas. L'inconvénient étant bien sûr que plus la qualité est bonne, moins on en met. La très basse résolution de 160 x 120 est à mon avis à proscrire, en revanche celle  de 320 x 240 fait tout à fait l'affaire ( à titre de comparaison, la Nintendo 3DS affiche par exemple une résolution de 400 × 240 et le résultat est très correct). De toutes façons, vu les qualités hors normes de réalisateurs qu'on tous les enfants modernes il est préférable que leurs œuvres ne prennent pas non plus trop trop de place sur les disques durs. Je trouve par conséquent que le compromis entre la qualité et le faible poids des images qui sortent de la Action Cam est parfait : le rendu est BON et  les fichiers sont LÉGERS : c'est donc PARFAIT ! Pour les maniaques, voilà un exemple de ce que ça donne (admirez au passage les capacités d'escalade d’Églantine) :





La récupération des fichiers

Deux solutions, mais c'est toujours très simple.



- Soit vous retirez la micro SD de l'appareil et vous la lisez sur un ordinateur : Les fichiers sont au forma avi, c'est super méga standard. Il sont dans un des répertoires de la carte, vraiment aucune mauvaise surprise : C'est du vrai plug & play.

- Soit vous branchez l'appareil en USB à l'ordinateur, et il est immédiatement reconnu comme un disque dur externe (précision : j'ai un PC). A partir de là, vous pouvez naviguer dans l'arborescence de la même façon qu'avec n'importe quel autre périphérique et récupérer vos fichier tout simplement.

En général les produits Vtech sont assez top de ce côté là, tout marche toujours super bien du premier coup. par besoin de passer par un logiciel maison et les formats des fichiers sont standards.

C'est la teuf

 Kidizoom Action Cam de Vtech : on en pense quoi ?


Avec son très faible encombrement, ses nombreux accessoires et son étanchéité le Kidizoom Action Cam de Vtech va probablement trouver très vite sa place aux côté des autres jouets high tech. Très pratique, on peut l’amener partout avec soit dans une poche et les enfants seront à coup sûr ravis de pouvoir balader ce gadget capable de prendre des photos et de filmer, mais qui propose aussi des petits jeux plutôt sympathiques. Ce gadget est, comme toujours chez Vtech, d'une conception exemplaire. Une très bonne surprise !

Produit offert par la marque pour test


dimanche 12 avril 2015

Apprendre aux enfants à programmer

J'ai reçu dernièrement des ouvrages d'une nouvelle collection de livres publiée par Eyrolles, et j'ai eu envie d'en parler ici tant l'idée me semble bonne. Quand les conversations avec certains de mes amis qui sont eux aussi parents viennent à aborder le choix des différents apprentissages pour nos enfants, le sujet de la programmation informatique revient souvent sur le devant de la scène. Il semblerait que la plupart des parents souhaitent que leurs enfants apprennent au plus vite un ou plusieurs langages de programmation.



C'est justement ce que propose la nouvelle collection "l'informatique pour les kids" de chez Eyrolles sous la forme, pour l'instant, de deux ouvrages : Scratch pour les kids et Python pour les kids. Destinés aux "grands" enfants (à partir de 8 ans pour le premier et à partir de 10 ans pour le second), l'âge ciblé me semble plutôt bien vu. Je me souviens parfaitement avoir commencé moi même à m’intéresser au BASIC de mon Commodore Vic 20 grosso modo à cette période là  (peut être un peu avant parce que j'avais un grand frère, ça aide.). J'ai vite lâché l'affaire par la suite parce que l'assembleur de l'Amiga était beaucoup trop complexe pour moi mais il y a à notre époque tellement des langages de programmations que l'on trouve facilement quelque chose d'adapté à notre niveau : Si on a un faible niveau, mieux vaut éviter le bas niveau (lol)
 Assez palabré, parlons un peu de ces deux livres.

Scratch pour les kids



Scratch est un logiciel de programmation (gratuit et disponible sur presque toutes les plateformes) orienté multimédia destiné à l'enseignement. En gros, vous disposez d'une interface graphique qui permet d'assembler des morceaux de code (représentés par des pièces de puzzle) et de monter ainsi en drag'n drop tout un programme. Il y a aussi un petit éditeur graphique qui permet de créer des éléments pour faire, par exemple,  un jeu. Le résultat est immédiatement disponible, il n'y a pas d'histoire compliquées de compilation ou je ne sais quoi. C'est très simple et ça sert à apprendre le concept de la programmation informatique.

On dirait un cahier de vacances.


Le livre est donc un support ludique pour les enfants et les parents qui souhaiteraient se lancer dans la pratique de Scratch. Le logiciel étant téléchargeable gratuitement mais évidement fourni sans notice physique, je ne saurais que trop conseiller aux familles souhaitant se lancer dans l'aventure Scratch de l’acquérir. 

Mes filles sont trop petites pour pouvoir pratiquer Scratch, mais j'ai hâte que la grande maîtrise un peu mieux la lecture pour pouvoir l'initier à tout ça, parce que l'air de rien voir un programme que l'on a construit se lancer et fonctionner, ça a quelque chose de magique.

Python pour les kids




Là on passe aux choses sérieuses. Plus question ici de simuler les concepts de programmation avec des pièces de puzzle, on met vraiment les mains à la pâte. Ce livre s'adresse donc à des enfants plus grands, voir à des adultes qui n'y connaissent rien du tout. Le début est entièrement consacré à l'installation de l’environnement de travail Python.

Ça rigole plus


 Le livre est très bien écrit, avec une avancée progressive vers la programmation. En ce qui concerne les enfants, ils devront tout de même avoir l'âge nécessaire pour les notions de mathématiques abordées dès le deuxième chapitre. Python pour les kids remplit parfaitement son rôle de professeur et de guide pour les gens qui sont totalement débutants, qu'ils soient des enfants ou même des adultes. C'est pourquoi si vous êtes vous même attiré par le merveilleux monde de la programmation sans jamais oser vous y risquer vous pouvez vous tourner sans problèmes vers ce livre. Complètement beginer-friendly, il saura vous guider sans vous effrayer et peut être faire de vous le prochain John Carmack.


Un extrait de Python pour les kids
On trouve Python pour les kids par exemple ici

Premiers pas en CSS 3 & HTML 5 6ème édition




Le dernier livre de la liste n'a rien à voir avec les enfants, en fait il est pour moi. La nouvelle édition de "premiers pas en CSS3 & HTML5" est disponible ! Je suis loin d'être intégrateur mais j'aime bien avoir quelques notions de ce langage de balisage ne serait-ce que pour entretenir ce blog.



Vous trouverez dans ce livre toutes les bases nécessaires, exposées de façon simple et précise. Pour ma part quand j'ai commencé à m’intéresser à l'intégration je me suis tourné vers les tutos sur le net ET vers un livre pour pouvoir en profiter dans les transports. Je trouve ça bien plus confortable, pour pouvoir s'y référer à tout moment. En plus au début il est préférable de s'y plonger à fond pendant une semaine ou deux, donc c'est vraiment sympa de se balader avec le livre pour pouvoir le feuilleter à loisir.

On trouve premiers pas en CSS3 & HTML 5 ici.



vendredi 3 avril 2015

mercredi 1 avril 2015

Article


Les clips en dessins animés

Comme tout le monde s'emballe à donf sur le nouveau clip de Stromae réalisé par Sylvain Chomet en dessin animé sur le thème des réseaux sociaux orienté Twitter qui vient de sortir :



Je me permet de vous rappeler que Juanjo Guarnido avait déjà sorti l'année dernière un clip en dessin animé pour le groupe Freak Kitchen sur exactement le même thème mais plus orienté Facebook :



 Alors vous préférez lequel ?

Poisson d'avril