jeudi 1 janvier 2015

Test du bracelet connecté Epson Pulsense PS-500

Je ne fais pas beaucoup de sport, à vrai dire j'ai complètement arrêté à la naissance de mes filles. Avant, j'avais l'habitude de me lever très tôt pour aller à la salle de sport avant le travail, mais maintenant je me lève très tôt pour m'occuper de mes filles, les préparer et les amener à l'école. Je n'ai donc plus vraiment de temps disponible.
J'ai toutefois accepté de tester ce bracelet connecté principalement pour une de ses fonctions : Il propose, grâce à ses capteurs (et surtout grâce aux données de pulsations cardiaques qu'il récolte) de vous faire un compte rendu de vos nuits de sommeil. Et quand on est parent, on est un peu obsédé par le sommeil.

Et puis de toutes façons, on dit qu'être parent, c'est du sport. On va voir si c'est vrai !



Place du Epson Pulsense PS-500 sur le marché des bracelets connectés.


Vu l'engouement du public pour ces nouveaux produits, de nombreuses marques se sont lancées dans l'aventure du bracelet connecté. L'offre disponible se sépare, grosso modo en deux grands groupes :

- Les bracelets "rapport d'activité" grand public ou autres smartwatches, qui vous donnent plein d'informations sur tout un tas de trucs que vous pouvez faire dans la journée. Plutôt ludiques, ces bracelets sont souvent connectés à un smartphone pour pouvoir utiliser, par exemple, le GPS de ce dernier.

- les bracelets orientés grands sportifs, qui en général embarquent un GPS, un altimètre, et proposent souvent une ceinture thoracique avec capteurs pour surveiller le rythme cardiaque. Notez que le prix de ce type de produits est à la hauteur du hardware qu'ils proposent : il est donc en général bien plus élevé que celui des bracelets grands public.

Le Epson Pulsense PS-500 se place clairement dans la première catégorie. Mais il a la particularité de proposer un capteur optoélectronique de fréquence cardiaque, ce qui est loin d'être fréquent sur ce genre de produits.

Voilà ce qu'on trouve dans la boite : Le chargeur, la montre et un guide de démarrage rapide.

Le capteur opt... Quoi ?

Le capteur optoélectronique de fréquence cardiaque et un outil de très grande qualité qui fonctionne grâce à une technologie basée sur la lumière : Une LED envoie de la lumière sur le poignet, qui est renvoyée différemment au capteur suivant le volume de sang présent dans les veines. Du coup le capteur, en analysant la quantité de lumière qu'il reçoit, donne des informations fiables sur le rythme cardiaque. Visuellement, ça ressemble un peu aux loupiotes qu'on met au doigt des bébés à la maternité (attention je n'y connais rien, ça n'a probablement rien à voir mais ça m'a fait penser à ce truc).



Comme je suis curieux, j'ai vérifié les donnés annoncées par ce capteur. J'ai ainsi pris mon pouls en mode collège, comme aux cours d'EPS, pour comparer avec les chiffres affichés sur l'écran de la PS-500 : Pas de soucis, les résultats sont identiques. De ce côté là le bracelet semble être parfaitement fiable.

Si je vous fais un petit paragraphe spécial sur ce capteur, c'est parce que c'est vraiment le truc particulier de ce bracelet. Normalement destiné à quelques rares modèles haut de gamme orientés sport, il est très surprenant de le trouver sur cette référence. Une très bonne surprise, sur laquelle le PS-500 va tout miser.
En effet, c'est entre autres avec ce capteur que le sommeil va être analysé, contrairement à d'autres modèles qui eux vont le faire avec un simple capteur de mouvements.

Le look de la Epson PS-500

Niveau look, on ne peut pas dire que Epson ai opté pour une allure très Fashion. A moins que la marque ai décidé de surfer sur la tendance rétro-vintage. En effet, la PS-500 ressemble à une grosse montre Casio (bien solide) des années 80. Personnellement, je la trouve plutôt pas mal mais tous mes potes la trouve super moche : Soit je suis ringard, soit je suis hyper avant-gardiste. Il n'y a que 2 boutons, un pour arrêter ou démarrer le capteur optoélectronique et un autre pour faire défiler les données par type.






On allume l'écran en tapant une fois sur l'écran et on passe au menu secondaire en tapant deux fois. Simple. Il y a en façades 5 LEDs qui vous tiennent au courant de l'évolution de votre activité et du niveau de vos objectifs. Un système de vibration a lui aussi le même rôle. Elle est étanche jusqu'à 30m, vous pouvez donc aller nager avec.

Dernier point, au niveau du poids je la trouve plutôt légère.



Le sommeil et la Epson PS-500

Super la nuit !
Comme je vous l'ai dit en introduction, la fonction qui m’intéresse le plus dans cette montre connectée, c'est l'analyse du sommeil. Le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est très simple d' utilisation : il suffit de garder la montre au poignet quand on dort. Le bracelet repère tout seul quand on dort ! Pas de données d'heures à rentrer, rien. En se levant le lendemain, on a plus qu'à aller consulter l'application Pulsense (Disponible sur Ios et Android) pour avoir un compte rendu de votre nuit. Honnêtement, c'est bluffant, tout y est : les phases de sommeil léger et profond, les fois où on se lève, et même en gris les moment ou on est au lit en train de lire ou de regarder un film sur sa tablette.J'imagine que tout ça est analysé grâce au capteur de rythme cardiaque ET au capteur de mouvements.

La PS-500 vous propose aussi de vous réveiller au meilleur moment, quand vous entrez en pahse de sommeil léger. Vous lui donner une heure de réveil et une plage horaire pendant laquelle elle peut vous réveiller. Par exemple si vous devez vous lever à 7H et que vous lui mettez une plage de 30mn, elle vous réveillera entre 6H30 et 7H30 au meilleur moment, en étant donc le moins dans le brouillard possible. Se lever avec la pêche, voilà la promesse de cette montre.

Pour ma part j'ai testé pendant les vacances de noël, vu que je n'avais pas besoin de me lever à 6H pour préparer les filles. J'ai donc mis mon réveil à 7H. J'étais systématiquement réveillé dès 6H30 tous les jours, mais ça doit dépendre du type de phase de sommeil dans laquelle vous vous trouvez le matin (forcément).




L'autonomie

Au niveau de l'autonomie, le constructeur nous annonce 36h. La charge ne prend que 1H30, moi je la recharge tous les 2 jours grosso modo. Honnêtement quand on a l'habitude de recharger son smartphone tous les jours (voir toutes les demi-journées pour les utilisateurs d'Iphone :p), penser à recharger sa montre tous les 2 ou 3 jours, c'est de la rigolade. Il faut juste faire un peu gaffe si on s'en sert de réveil.
Au niveau Autonomie, je dirais donc que c'est du tout bon. Et puis comme l'a si bien dit Dieu sur son compte twitter :

"Vous vous plaignez de l’autonomie de vos téléphones mais vous avez vu combien de fois par jour faut vous recharger en bouffe et en sommeil ?"




Les données de mouvement

Fonctions classiques mais indispensables sur ce type de produits, la PS-500 suit le nombre de pas que vous effectuez, la distance que vous parcourez, le nombre de calories que vous consommez (en mode passif et actif). Sur l'application, vous aurez un compte rendu très fin de toutes ces activités, par heure. Du coup on voit clairement les moments d'activité ou de passivité de la journée. Pour ma part je vois bien que je ne bouge que le matin, le midi et le soir (logique).
l'application nous montre aussi le nombre d'heures (ou de minutes :p) d'"exercice" effectué par jour, classé en 3 catégories : Cool, moyen ou sportif (ils appellent ça au dessus, en dessous ou zone..Par exemple moi j'ai beaucoup de "cool" (je marche beaucoup), un peu de moyen (je monte quelques escaliers) et pas du tout de "sportif" (...)






État d'excitation ou de détente.

Autre fonction très sympa de l'application Pulsense, vous avez accès à un compte rendu des moments d'excitation et de détente de votre journée. Par exemple, quand vous devez préparer les enfants le matin et les amener à l'école vous verrez qu'il n'y a pas du tout de zone de détente à ce moment là (mais carrément pas DU TOUT). Si vous avez beaucoup d'enfants et que vous êtes à 80% ou au foyer, vous pourrez ainsi poster fièrement sur Facebook le compte rendu de votre journée du mercredi afin de montrer au monde entier à quel point vous n'êtes pas du tout détendu(e). Une option vraiment marrante.

Les notifications.

Le bracelet connecté Epson Pulsense PS-500 est censé vous prévenir (sous vous le souhaitez) via des vibrations quand vous recevez un e-mail ou un appel sur votre smartphone. Je dis bien "est censé" car cette fonctionnalité ne fonctionne à l'usage absolument pas avec mon Galaxy note 2.

Hola, du calme !

Au delà de ces notifications, le bracelet vous prévient toujours en vibrant ou en allumant des diodes quand vous commencer à entrer en zone d'activité physique : Soit quand vous vous mettez à marcher ou à courir (avec le podomètre), soit quand votre cœur commence à s'emballer ( avec le capteur optoélectronique de fréquence cardiaque, donc.)




Le modèle F-500 possède aussi un écran à cristaux liquides, ce qui lui permet de vous tenir informé en temps réel de vos pulsations cardiaques, de votre nombre de pas, du nombre de calories brûlées et de la distance parcourue depuis le début de la journée.  Il indique aussi l'heure et la date :p

En résumé, le système de notification n'est pas super top mais comme il y a un écran avec les infos affichées, c'est parfait : Il suffit de regarder son poignet. Pas besoin de sortir son smartphone pour y avoir accès pendant les séances de sport. Il n'est même pas non plus nécessaire d'avoir le smartphone avec soi sauf si on veut utiliser la fonction GPS.

Conclusion sur la Epson PS-500 


Difficile de s'y retrouver au milieu de l'offre ultra fournie des bracelets et montres connectées. La meilleure méthode étant bien évidemment de se renseigner au mieux en fonction de l'usage que l'on compte en faire et des aspects qui nous semblent important : Présence ou pas de GPS, écran couleur ou N&B, autonomie, exactitude des mesures de pouls...



 Le bracelet connecté Epson Pulsense PS-500 a de nombreux avantages, mais pour résumer je dirais que ses points forts sont :

- Une mesure au poignet précise et en temps réel des pulsations cardiaque. Peu de bracelets pourront vous permettre d'avoir des informations aussi fines, et, je le répète, en temps réel : vous regardez votre poignet et vous avez votre pouls.
- Une application mobile plutôt bien foutue qui, malgré sa lenteur (due aux échanges de données entre le bracelet et le mobile) possède une ergonomie simple et efficace.
- Des comptes rendus bien pensés et ludiques : il est toujours très intéressant de savoir si on a passé une bonne nuit ou de connaitre les moments de la journée où l'on a été très nerveux.
- Une étanchéité à 30m pour les fans de natation.

Bien que n'étant pas du tout sportif, j'ai passé une semaine plutôt marrante avec ce bracelet à constater et vérifier toutes les mesures qui étaient mises à ma disposition. Mention spéciale aux comptes rendus de nuits !

Dernier point : Si vous cherchez le test de la Runsense SF-810 d'Epson, c'est ici que ça se passe.


Produit offert par la marque pour test

18 commentaires:

  1. Ah ah ! Pour les nuits j'utilise une application sur mon Iphone (que je ne recharge qu'une fois par jour malgré son vieil âge mauvaise langue) et systématiquement elle me réveille une demie heure plus tôt aussi (du coup je triche, je met réveil à 6H30 pour être réveillée à 6H parce que 5H30, ryhtme de sommeil ou pas c'est pas humain).

    Merci pour le compte rendu, je cherche un bracelet (j'avais repéré le Jawbone) mais cette montre peut peut être faire le job !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le truc c'est qu'elle est quand même vachement plus grosse qu'un Jawbone tout discret. C'est pas vraiment le même trip.

      Supprimer
  2. bon, je vois pas l'intérêt d'être tout le temps connecté! big brother n'est pas loin! je refuse de me faire engeuller par mon péses personne, par une montre, ma voiture........

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait on est pas vraiment connecté, il n'y a pas de GPS et la connexion avec le mobile ne se fait que si on utilise l'appli. La montre donne juste des infos à son utilisateur.

      Supprimer
  3. C'est une montre pour Sabine ça ;-) !
    Belle année Papa Cube , le meilleur pour toute ta tribu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A donf, j'ai pensé à elle moi aussi quand je l'ai reçue.

      Supprimer
  4. excellent (plus les blagues que la montre, car moi ça me branche moyen ces trucs-là... ok je suis une nana) :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vois je suis sympa je mets plein de blagues pour plaire à tout le monde ;)

      Supprimer
  5. Pour le coup du réveil, c'est vraiment sympa (et j'adore l'illustration pour les réveils nocturnes), pour le reste ça fait un peu Big Brother, c'est vrai. Mais tu en parles tellement bien que ça donne envie d'essayer. :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui vraiment les fonctions "de nuit" sont celles que je trouve les plus intéressantes.

      Supprimer
  6. Tu n'as pas parlé du prix :) de ce que j'ai vu, elle est à presque 200€.

    Le truc qui me tente bien sur ce modèle c'est le rythme cardiaque ce que ne fais pas mon smartband swr10.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement c'est dans les 200€. Et le coup du rythme cardiaque c'est clair que ça assure. Ils ont un autre modèle plus "bracelet" que "montre" qui propose aussi cette option, le PS-100.

      Supprimer
    2. Le PS-100 peut être pas mal, pas beaucoup plus cher que le SWR10 mais avec le rythme cardiaque en plus.
      Ça peut être une bonne affaire.

      Supprimer
  7. Je le trouve génial! C'est mon rêve d'en avoir un!

    RépondreSupprimer
  8. Je possède cette montre depuis sa sortie et j'en suis très contente. Au début, la fiabilité n'était pas au rendez-vous (Bluetooth, synchronisation lente, détection du capteur défaillante) mais maintenant grâce au nombreuses mise à jour firmware et logicielles , elle est au top. Sa simplicité et sa fiabilité en font un super partenaire quelque soit son utilisation. J'ai réussi à la faire fonctionner avec Runtastic en cardio associé grâce au bluetooth de dernière génération. Pas besoin de plus de gadgets,elle calcule toutes les dépenses grâce à son capteur cardio. Le coeur est notre moteur, celui-ci est le témoin de toutes nos émotions et activités et c'est donc cette donnée qui doit être prise en compte. Pour moi, les seules fonctions qui manquent , ce sont les notifications de SMS et un rappel lorsque l'objectif qui est fixé tarde à être atteint dans la journée. Que du positif !

    RépondreSupprimer