vendredi 30 novembre 2012

Différence entre jumeaux monozygotes et jumeaux dizygotes.

J'en ai déjà parlé, en fait ce billet est une redite de celui ci.

Mais comme le billet est un peu vieux, j'ai décidé de le refaire, en plus complet et plus joli.

Nous allons donc parler de la différence entre les jumeaux monozygotes, plus communément appelés les vrais jumeaux et les jumeaux dizygotes, plus communément appelés les faux jumeaux, ce qui la plupart du temps énerve les parents (mais c'est parce qu'ils ne dorment pas beaucoup).

La différence commence dès le début de la conception, à L'ovulation.




Chez les monozygotes, il y a un ovule de présent à l'ovulation, comme dans les grossesses de singletons. D'ailleurs à ce niveau là, c'est une grossesse de singleton. Il n'y a qu'un individu. Un fois l'ovule fécondé, toutes ses informations génétiques sont là, dans cet oeuf. Sa couleur de cheveux, d'yeux, sa taille, la forme de son nez, TOUT est écrit.
Précisons aussi qu'il n'y a aucun caractère héréditaire à une grossesse gémellaire monozygote. C'est le plus pur fruit du hasard.

Chez les dizygotes, on a déjà des jumeaux dès le départ, puisqu' à l'ovulation on a deux ovules qui apparaissent au lieu d'un. Un fois fécondés, ce sont donc deux individus distinct ( un frère et une soeur, deux frères, deux soeurs) qui sont là. Là, il peut y avoir un caractère héréditaire puisque les femmes de la famille peuvent avoir cette capacité à ovuler plusieurs fois en un cycle. En revanche que monsieur ai des jumeaux dizygotes dans sans famille n'a aucun impact. En revanche sa fille pourra elle avoir cette capacité....

Après ça, la division cellulaire commence


C'est merveilleux, la division cellulaire commence, ces petites cellules oeuf vont grossir pour donner naissance à des bébés.

Pour l'instant, dans le cas des monozygotes, rien de spécial, ça ressemble à n'importe quelle grossesse.
Chez les dizygotes, les jumeaux grandissent tous les deux chacun de leur côté.

Jusqu'au moment où...


Il se passe un évènement inexplicable (si si ) lors de la division cellulaire de la grossesse monozygote : l'individu se sépare en deux ! Deux individus génétiquement identiques, d'un point de vue biologique ce sont des clones : Des jumeaux monozygotes !

A ce stade de la grossesse, on a donc deux bébé, dans un cas comme dans l'autre.

Notons que dans la théorie simple, nous avons dans le cas des jumeaux monozygotes deux individus 100% identiques. Hors c'est faux, des différences épigénétiques apparaîtront.
Autre facteur important : plus la séparation en deux apparaîtra tôt, plus les jumeaux seront différents. On peut avoir des triplés monozygotes avec deux individus qui se ressemblent énormément (division tardive) et un troisième un peu différent (division au début). Le cas des soeurs Dione (seul cas de quintuplés monozygotes connu) est particulièrement parlant.


Enfin sachez que dans le cas d'une grossesse bichoriale biamniotique (Deux placentas et deux poches amniotiques) ou  monochoriale biamniotique (Un placenta et deux poches amniotiques), vous ne pouvez prévoir un cas ou l'autre de gémellité. Dans le cas des grossesse monochoriale biamniotiques il s'agit la plupart du temps de jumeaux monozygotes mais il peut arriver que deux oeufs dizygotes s'implantent assez près l'un de l'autre dans l'utérus et ainsi voir leurs placentas fusionner très tôt dans la grossesse, donc dès la première échographie donner à voir un seul placenta (merci à la lectrice Get27 pour cette précision). Seules les très rares grossesses monochoriale monoamniotique (un placenta et une poche amniotique) peuvent assurer à 100% la présence de jumeaux monozygotes.

D'autres blogs de jumeaux ici, , là aussi et .




47 commentaires:

  1. on apprend pleins de choses chez toi !!^^
    bises.

    RépondreSupprimer
  2. Une petite erreur: en cas de grossesse monochoriale biamniotique, c'est forcément des monozygotes (la division s'est faite après que l'oeuf se soit accroché)
    mais sinon, supers explications!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui je confirme les monozigotes biamniotiques sont monozigotes. et il arrive meme que les differences epigenetiques apparaissent durant la grossesse et fassent l objet d un suivi genetique leger apres durant leur vie. c est le cas de mes jumelles qui sont suivi a necker.pour info le centre de references des anomalies et mutations genetiques situe a rennes est dirigee par une geneticienne qui s interresse essentiellement a la gemellite.

      Supprimer
  3. Je crois que je vais imprimer cette page et la mettre dans mon sac à main. Je suis maman de jumeaux dizygotes, et j'explique souvent les différences mono et di, ainsi que le fait que ça puisse être des mono même si c'est un grossesse bichoriale et biamniotique (j'ai une copine qui a des jumelles et les médecins lui ont dit qu'elles étaient forcément diz. car c'était une grossesse "bi", et pourtant elles se ressemblent énormémént...comme quoi, il ya encore plein de médecins qui disent ça!).
    Moi les miens sont forcément dizygotes puisque c'est un gars et une fille, mais on me demande quand même parfois si ce sont des "vrais" ou des "faux" jumeaux!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai tendance à penser que c'est une façon "soft" de te poser la très indiscrète question : "et ce sont des bébés naturels ou PMAaaaaaaaaaaaa ?"

      Supprimer
    2. alex et ses grenouilles30 novembre 2012 à 13:29

      testé chez nous et ce fameux sous entendu !! et ces meêmes qui font semblant d'être gênés/désolés quand on leur confirme que dieu merci, les fiv ça fonctionne^^ limite ça dérange, comme si ce n'était pas légitime quand c'est pas la nature qui travaille pour nous. en fin bref, j'ai des dizigotes, un gars et une filles, et je suis comblée :)

      Supprimer
    3. Aaaaah, j'avais même pas pensé à ça!!!
      En tous les cas, cette grossesse gémellaire a été une grande surprise pour nous puisque enceinte au bout de 2 mois d'essai, à 27 ans et sans qu'il y en ait dans la famille!!!! la preuve que tout le monde peut en avoir.Comme nous a dit le gynéco quand il nous l'a annoncé: Il en faut bien pour ouvrir le bal! ;) Et quelle que soit la façon de les avoir, ils sont toujours "naturels"!!!

      Supprimer
    4. Tout comme Maryline, des jujus "naturels" et avec le choix du roi !!! A chaque fois, j'ai eu droit (après c'est des "vrais" ou des "faux"?) à mais vous avez eu un traitement????
      Vanessa

      Supprimer
    5. Pareil et les gens ont toujours beaucoup de mal à croire que ça puisse arriver "naturellement"... bon, en même temps, nous même on a été très surpris... mais quand même, j'ai l'impression qu'ils me prennent souvent pour une menteuse!

      Supprimer
  4. Cool, billet qui arrive à point nommé, mon cousin va avoir des jumeaux !!! (enfin, sa compagne, quoi ^^)

    RépondreSupprimer
  5. "ce qui la plupart du temps énerve les parents (mais c'est parce qu'ils ne dorment pas beaucoup)." <3

    RépondreSupprimer
  6. (on dirait que j'ai dessiné une bite, en vrai c'était un coeur)

    RépondreSupprimer
  7. merci, je me coucherais moins bête, ce soir ;-)

    RépondreSupprimer
  8. Tu devrais tenir une rubrique au journal de la santé. Au moins avec tes dessins je comprends tout

    RépondreSupprimer
  9. J'ai ri bêtement en voyant tes dessins de jumeaux. Je savais déjà tout cas. Même pas parce que j'étais fortiche en bio mais parce que j'avais des cousines jumelles qui se ressemblaient tellement que je m'étais intéressée à la chose !

    RépondreSupprimer
  10. Très intéressant! J'étais super forte en bio en terminal. Ca me rappelle des choses!

    RépondreSupprimer
  11. Super explications, je la ressortirai! Chez nous, monochoriale biamiotique, les gens on jamais rien compris (les gars ont 4 ans 1/2 maintenant). Par contre, sur le "hasard" des monozygotes, je suis sceptique. Parce quand même, chez mon mari, il y a des jumeaux (tous monozygotes) à toutes les générations (cousins, oncles/tantes, grands-parents). S'il y a pas un truc un peu héréditaire là-dedans (autre que l'ovulation multiple, bien sûr). Et merci pour le lien sur les soeurs Dionne, je connaissais pas, ça fiche les boules...

    RépondreSupprimer
  12. Et moi je suis prof de bio en collège et je trouve ça génial !
    On comprend super bien avec les dessins... (j'en fais en cours, mais je suis beaucoup moins douée !!!)

    RépondreSupprimer
  13. t'façons vrais ou faux, ils remplissent leurs couches, ils doivent manger, et on doit les laver de temps en temps. je vous vraiment pas ce que ça peut leur faire aux gens.

    (et merci pour le lien :) je fais mon tour que maintenant...)

    RépondreSupprimer
  14. je VOIS vraiment pas.... biens sur...

    RépondreSupprimer
  15. Très clair ! Je me permets juste une petite correction de sage-femme ; dans le cas des monochoriales biamniotiques, il n'y pas de certitude quant à la monozygotie. C'est le cas le plus fréquent, mais deux oeufs qui s'implantent assez près l'un de l'autre dans l'utérus peuvent voir leurs placentas fusionner très tôt dans la grossesse, donc dès la première échographie donner à voir un seul placenta. Les deux seuls cas de certitude dès la grossesse sont la mono-mono, forcément monozygote, et des sexes différents, forcément dizygotes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour cette précision, je re-corrige ;) (voir plus haut dans les commentaires)

      Supprimer
    2. Bonjour,
      ces commentaires m'intéressent. Moi-même papa de jumeaux, il a été détecté d'abord 1 seul placenta et 2 poches amnio. Puis ensuite plutôt 2 placentas mais sans certitude (avec toujours 2 poches amnio).
      Après l'accouchement, des tests ont révélés 1 seul placenta. Ce qui nous donne donc une monochoriale biamniotique.
      Nous en avons logiquement conclu que ce sont de vrais jumeaux. D'après les commentaires, cela voudrait dire que la certitude n'est pas de mise ? Aujourd'hui à presque 4 mois, on trouve qu'ils se ressemblent beaucoup mais en tant que parents on les différencie tout de même beaucoup. D'où la difficulté à se prononcer...

      Supprimer
    3. Rahan, c'est toi ? Le fils de Craô ? Si tu savais comme je suis fan, c'est un véritable honneur de te recevoir ici !

      Bon pour répondre à ta question, il s'agit probablement de monozygotes. Les dizygotes issus de grossesses monochoriale biamniotique sont tout de même probablement super méga rares...

      Et il est normal que des monozygotes aient beaucoup de différences, surtout si la division a eu lieu très tôt.

      Supprimer
    4. Yep c'est moi ! Et oui Rahan a eu des jumeaux. Et depuis il a beaucoup changé... A pu de cheveux longs : trop contraignant. J'traîne plus en peau de bête : pas pratique pour promener les petits. Et j'ai troqué le coutelas par une paire de tétine :-D

      Merci de ta réponse. Nous penchons quand même beaucoup pour de vrais jumeaux. Le temps finira bien par nous le dire. C'est juste que je me sens toujours mal à l'aise quand on nous demande "vrais ou faux" et que tu es pas sûr de la réponse... Ça fait un peu parents négligents :-p

      Autrement, rien à voir, mais j'aime beaucoup ton blog. Très marrant, vivant, criant de vérité et tes puces ont l'air adorables. Je m'abonne à ton flux RSS tiens !

      Bonne continuation.
      Et très bonnes fêtes de fin d'année ;-)

      Supprimer
    5. Moi j'aime pas le terme faux jumeaux, ils ont quand meme partager la meme colloc pendant toute la grossesse... ils sont forcement de vrais jumeaux!!!! :-)

      Supprimer
  16. Héééééé, tu m'as oublié dans les blogs de jumeaux !
    C'est pas grave, je te pardonne ;-)

    RépondreSupprimer
  17. Super ces dessins et explications :) Je suis moi même une "vrais jumelle", c'est chouette, mais lourd à porter pendant l'adolescence. Les gens nous prennent comme un "lot, un paquet, un tout" alors que nous sommes quand mêmes 2 personnes, pas un seul corps...BREF les emissions de télé sur les jumeaux n'aident vraiment pas : télépathie et tout le blabla lol. Même en me colorant en blonde, les gens continuent de m'appeler par le prénom de ma soeur : juste énervant quoi !
    en tout cas bel article, superbement expliqué :) !

    RépondreSupprimer
  18. Wahou !! Bon les explications je les connais (admin fédé de jumeaux et plus et maman de jumeaux) mais j'adore l'illustration. Je suis fan des dessins, en particulier les 2 binômes de jumeaux.
    Possible de les reproduire dans le journal de l'association Jumeaux & plus du 91?? hein? steuplaaaiiiit ...

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour!!!
    Tout d'abord super article, très bien expliqué ;) Cependant j'aurais une question: en prenant en compte qu'il sont nés d'une grossesse bichoriale biamniotique, des jumeaux ou triplés TOTALEMENT identiques mis à part leur couleur de cheveux ou leur couleur d'yeux (bref, un petit détail de couleur) sont ils considérés comme monozygotes ou dizygotes?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello, si les couleurs sont différentes, c'est forcément des dizygotes.

      Supprimer
  20. D'accord merci beaucoup ^^

    RépondreSupprimer
  21. Super bien expliqué, dommage que ton article ne soit pas en anglais, j'aurais presque pu le mentionner dans ma disserte !

    RépondreSupprimer
  22. Moi j'ai eu grossesse bi bi. Deux filles, à la naissance très peu de différence (10g, et 0.5cm) elles sont châtains, yeux bleu toute les deux. Il a y qlq différences comme la naissance des cheveux pas du même côté etc...
    De plus, lechographe ma dit que c'était des vrais jumelles, la gynécologue ma dit que c'était des fausses je ne sais qui croire ^^

    RépondreSupprimer
  23. Ah ben mes frères sont des dizogotes mono-bi ^^
    Et ce n'est que très tard qu'à 5 mois qu'on lui a annocné qu'ils étaient 2 :p
    Avec plein de jumeaux du côté des femmes de ma famille, c'était mon angoisse :)

    RépondreSupprimer
  24. Bonsoir ,je suis jumelle avec mon frère ,il y avait qu'une seule poche et un seul placata nous sommes très très proche donc je me posse beaucoup de question sommes nous des vrai jumeau ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir. À partir du moment où les jumeaux sont une fille et un garçon vous ne pouvez pas être de vrai jumeaux... Des vrai jumeaux ont tout d'identique... Sexe, couleur des yeux, cheveux, groupe sanguin, ADN, etc
      Mais des jumeaux, qu'il soit vrai ou faux ont forcément un lien particulier car ont toujours été à deux depuis la grossesse donc forcément j'imagine que ça crée un lien... ��

      Supprimer
  25. La grossesse gemellaire est definie par la chorionicité. On retrouve donc les monochoriales monoamniotiques ( monozygotes) les monochoriales biamniotiques ( monozygotes)et les bichoriales biamniotiques( mono ou dizygote). Le diagnostic de cette chorionicité se fait a l echographie en debut de grossesse ( apres c est plus dur) ou a l examen du placenta et des membranes. Les placenti peuvent dans certaines grosssesse "bibi" sembler former une seule masse ce n est pas cela qui defini la chorionicité, c est l existence des deux membranes le chorion et l amnios pour chaque foetus. Les grossesses dizygotes ne peuvent etre que dans ce cas et meme si les masses placentaires sont adjacentes elle ne sont jamais fusionnées au sens vasculaires( echanges sanguin par des anastomoses).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mon gyneco m avait dit exactement la meme chose! dans les memes termes😄

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  26. Merci pour ce super article très clair PapaCube.
    J'adore votre blog.
    Céline

    RépondreSupprimer
  27. Bonjour, si le gynécologue dit deux ovules, deux sacs
    Quelle est votre interprétation ?
    Je suis grand mère de jumelles , elles ont 26 ans. Les parents ont toujours été très discrets sur vraies ou pas. Mes petites filles somme posent la question et m'en ont parlé. J'ai donc questionner le gynécologue qui a 80 ans maintenant, qui pratique toujours en visite et est toujours mon gynécologue. Il a accouché ma belle fille. Et sa réponse hier à été en reverifiant le dossier de 1990 : 2 ovules, deux sacs , donc dizygotes .
    Votre avis svp. Merci

    RépondreSupprimer