vendredi 2 mars 2012

Sabine et associés

Aujourd'hui est un grand jour, nous recevons ici une invitée. Et pas des moindres : Sabine du blog Sabine et associés. Sabine, elle s'y connait drôlement bien en multiples et en famille nombreuse. Jugez plutôt, elle et son mari ont un grand garçon, suivi d'un couple de jumeaux dizygotes garçon/fille et enfin encore un petit garçon. Bravo à cette maman qui arrive à tenir un blog de qualité tout en gérant cette petite entreprise au quotidien.

Jolie famille !


Mais place maintenant à l'interview :


Bonjour Sabine, bienvenue sur Papacube. Avant toute chose, parle nous un peu de ta configuration
familiale.
Alors dans l’entreprise, il y a l’équipe dirigeante : la Pédégère , c’est à dire moi, Grand Mari est le Directeur général (c’est mon bras droit et mon bras gauche et même des fois il est aussi ma jambe droite et ma jambe gauche) (et même quand les associés sont à table il lui arrive d’être mon œil droit et mon œil gauche) et nos associés : Zorro, 7 ans et demi, notre premier recrutement, Pierrafeu et Rosette 5 ans et demi (chacun) ont été embauchés ensemble et Milou 2 ans et demi, est venu compléter les effectifs.

Comment s'est passée l' annonce de la grossesse gémellaire ? Quel a été votre réaction à toi et ton
mari ?
Je m'étais rendue seule et légère (après ce serait seule et lourde) chez ma gynécologue. Quand ma gynécologue m'a demandé de lui décrire l'écran de l'écho, je me suis sentie con (elle souriait pour me rassurer, ce n'était pas une mauvaise nouvelle). Je savais bien que ça ne pouvait pas être les yeux du bébé, il était beaucoup trop tôt pour les voir et ils auraient été bien trop gros! Alors j'ai dit « ce sont les yeux que l'on voit ! » « Euh, non Mme Sabine ce sont LES bébés ! » m'a soufflé un brin anxieuse la gynéco. « Pfffff, Grand Mari ne va jamais me croire ! ». Elle était rassurée, je réagissais et pas trop mal. N'empêche, j'étais tellement sur le cul de cette nouvelle que j'ai failli écraser un gars sur un passage piéton et au Carrefour j'ai juste acheté des petits suisses à Zorro pourtant le frigo criait famine. Comme prévu Grand mari ne m'a pas crû ! (Salaud) . Je lui ai sorti la lettre de ma gynéco. Il s'est retenu à la poignée de porte. On s'est trouvés comme deux gamins devant cette nouvelle. Grand Mari a un peu paniqué, moi j'étais plutôt fière. Grand Mari l’a annoncé tout de suite à son meilleur pote (qui était au courant de ce rendez-vous) « y’en a deux ». Alors en suivant, j’ai appelé mes parents. C’était impossible de garder cette nouvelle pour nous ! J’ai d’abord eu mon père au téléphone et lui ai dit « nous allons devoir changer de voiture ». Il a tout de suite compris. « oh, des jumeaux, c'est génial ! » et derrière j'entendais ma mère dire « oh, non, pas des jumeaux, pas des jumeaux ! » (ahem) . Là ou ça m'a fait chaud au cœur, c'est la réaction de mon frère aîné. Il appris en une seule fois que j'étais enceinte et de jumeaux en plus !
Pour les beaux parents on avait un peu plus travaillé l'annonce. En arrivant chez eux , Zorro ne voulait pas dire bonjour. "Aller Zorro vient embrasser papi et mamie et leur apprendre que tu ne seras plus tout seul pour noël prochain". Dans la famille de Grand Mari, y' a toujours une bouteille au frais pour les bonnes nouvelles (si pas de bonnes, ils ouvrent pour les mauvaises ça leur remonte le moral). Donc mon beau père se dirige vers le frigo et je lui crie "vous pouvez en ouvrir deux". Ah quel effet! Ma pauvre belle mère a failli défaillir! Mon beau père n'a cessé de répéter, "c'est incroyable". Après le plus dur pour eux, était de tenir leur langue.

As tu plutôt bien ou mal vécu cette grossesse ?
Je n’ai jamais aimé être enceinte et ma première réaction a été « une grossesse de gagnée ! ». Mais j’ai eu beaucoup de chance et à part quelques nausées plus prononcées et une sciatique en fin de grossesse, je n’ai eu aucun souci. J’ai arrêté de bosser à 4 mois et demi à cause des mes longs trajets en voiture. Je suis restée un max allongée pour ne pas accoucher trop tôt. Je lisais beaucoup (je ne connaissais pas la blogosphère à cette époque !!). Ce qui était difficile c’est que je n’avais pas le droit de porter Zorro et il devait aller chez sa nounou la journée. A la fin c’était un peu bizarre quand les bébés bougeaient tous les deux (je vous dis la vérité ? J’avais l’impression d’être possédée !)
Je n’ai pas pu accoucher naturellement, Rosette était en transverse comme accrochée à mes côtes. Sur le coup c’était « confortable » (j’en avais tellement bavé pour Zorro que je flippais d’un accouchement de jumeaux) mais après la convalescence a été difficile surtout avec un petit de 26 mois en plus des bébés.

Qu'est ce que l'arrivée des jumeaux a changé dans votre mode de vie ? (déménagement,
changement de voiture, changements professionnels ? )
On a du changer de voiture parce que dans l’ancienne, les trois sièges ne tenaient pas sur une banquette. (Et on a bien fait puisqu’on a eu Milou ensuite). Sinon pas de grands changements. Nous vivions déjà dans une grande maison (vive la campagne). C’est au niveau professionnel que ça s’est compliqué pour moi. Je ne me sentais pas le courage de reprendre un travail avec un trajet de deux heures de voiture chaque jour. Alors j’ai arrêté et pris un congé parental. Et ma grosse erreur a été de rester isolée. Parce que là pour le coup « pas vive la campagne ». Les déplacements étaient rares tellement c’était le binz de partir avec trois enfants si petits : accrocher tout le monde dans les sièges autos, mettre la poussette dans le coffre, trouver une place suffisamment large pour laisser la poussette à côté de la voiture sans gêner, sortir la poussette, mettre les bébés dans la poussette….
Et puis j’ai pas assez demandé d’AIDE. Bref, une sale période. J’ai repris un boulot à temps plein quand Rosette et Pierrafeu ont eu 1 an.

Parle nous un peu de ton blog, à quel moment l'as tu commencé, pourquoi, est ce que les jumeaux
ont quelque chose à voir dans sa création ?
J’ai commencé Sabine et associés quand Milou avait 7 mois en janvier 2010. Je ne sais pas vraiment pourquoi je me suis lancée, peut-être parce que j’avais des choses à dire ! C’est La Mère Joie qui m’y a aidée. Mais surtout ce blog m’a sortie de mon isolement (encore cette campagne !!) ! Il m’a permis d’avoir une activité « intellectuelle » pendant mon congé parental et même de faire de vraies rencontres. Et maintenant, je travaille à nouveau et j’ai toujours MON blog. C’est mon espace, mon truc ;)

Merci Sabine pour cet interview, et à bientôt sur ton blog !

6 commentaires:

  1. Quelle super entreprise, y'a pas à dire !!!!
    Bravo à Vous !
    Et Papacube, le dessin déchire !!!!

    RépondreSupprimer
  2. Toppissime! Vive Sabine! Et bravo pour l'illus, je suis contente de mettre une image sur la PME!

    Http://8alamaison.unblog.fr

    RépondreSupprimer
  3. merci Papa Cube de cette Itw!!! et de ce dessin trop chouette!

    RépondreSupprimer