vendredi 30 mars 2012

Le trou de la sécu

13 commentaires:

  1. C'est pas faux mais y'a tellement de gens qui font n'importe quoi avec les médicaments... Je me souviens d'avoir attendu derrière un monsieur dans une pharmacie, qui ne comprenait pas du tout combien de cachets d'advil il devait prendre. Ce que le médecin avait noté par jour, il pensait devoir le prendre en une seule fois...
    Sans parler des auto-médications partout et n'importe comment :/

    RépondreSupprimer
  2. Clém-qui-couve30 mars 2012 à 10:26

    Je suis d'accord avec la famille Cube...pour certaines "maladies" de nos chérubins ou même pour nous, il nous faut passer par le médecin pour s'entendre dire ce que nous savions déjà...Idem pour aller voir un spécialiste, faut aller chez le médecin pour lui demander une ordonnance pour consulter un ORL ou autre, donc on débourse 26€ (minimum)pour la consultation chez le médecin, on repart avec l'ordonnance qui nous permettra de prendre rendez vous chez le spécialiste et tout ça pour que "notre parcours de santé" nous soit remboursé!!! Double dépense, double perte de temps...y'a des organisations à revoir!

    RépondreSupprimer
  3. C'est pas faux !
    Difficile de trouver un juste milieu...

    RépondreSupprimer
  4. Mais ce qui me fait bondir c'est le médecin qui ne te laisse pas repartir sans ordonnance. Quitte à y mettre uniquement du doliprane ou de l'advil!

    Tout ça parce qu'il n'ose pas facturer sans ordonnance.

    Et celui qui te dit, ça va à la maison vous avez tout ce qu'il faut? Je le regarde interloquée ^^. Ben oui, les bandages, les pansement, le désinfectant... Si c'est prescrit, c'est remboursé!

    C'est utile pour certains qui en ont besoin (et des bandages et du remboursement) mais franchement des fois y'a de l'abus!

    RépondreSupprimer
  5. Il y a aussi les gens qui ne comprennent pas de repartir de chez le médecin sans ordonnance... dixit ma généraliste, qui n'aime pas prescrire pour prescrire mais ça "rassure" un certain nombre de patients, qui ont l'impression de ne pas être venus pour rien (même si pour un truc viral, y'a pas toujours grand-chose à faire. Donc si nécessaire, elle prescrit de l'homéo).

    RépondreSupprimer
  6. Ici la pédiatre accepte, pour ce genre de maladie, de faire gratos une petite ordonnance qu'on passe chercher au cabinet entre le boulot et la pharmacie. Quand on a un enfant abonné à la conjonctivite, c'est pratique! J'avais même "simulé" une fois pour pouvoir m'en procuré "en préventif" une veille de départ en vacances (le lien clim'auto et conjonctivite est très très ténu!)

    RépondreSupprimer
  7. Si la petite est abonnée aux conjonctivites, il faut aller à la pharmacie avec une ancienne ordonnance. Si vous venez régulièrement dans cette pharmacie, vous pourrez avoir le produit sans passer chez le médecin. (Je suis pharmacienne et c'est ce que je fais...)

    RépondreSupprimer
  8. C'est TELLEMENT vrai... et on dit que la sécurité sociale a un trou...

    RépondreSupprimer
  9. J ai eu CE cas là dernièrement..
    C est scandaleux je trouve, car on a pas forcément les sous pour le medecin et pour le medoc.. Juste pour une conjonctivite..

    D.

    RépondreSupprimer
  10. Dans le cas bien précis de la conjonctivite (et d'ailleurs de la diarrhée) mon médecin et moi avons résolu le problème à notre satisfaction commune : j'ai toujours un flacon de Conjonctivor dans mon armoire à pharmacie, que le médecin a prescrit lors d'une visite antérieure un jour où je n'en avais plus.
    Je le connais, il me connaît, à comprendre comme suit : je lui fais confiance pour soigner ma maisonnée, il me fait confiance pour administrer à bon escient un médicament sur ordonnance.
    Ca ne me semble pas si compliqué...

    RépondreSupprimer
  11. heureusement j'ai un pharmacien coool et pas trop à cheval sur les ordonnances....
    et puis si jamais il refuse, j'ai toujours ma soeur, mon pharmacien personnel et attitré!

    RépondreSupprimer
  12. C'est tellement vrai. J'ai encore eu le cas avant hier pour un anti émétique... Après, c'est vrai aussi qu'il y a des personnes qui font n'importe quoi avec les traitements. Une bonne solution, téléphoner au médecin en lui demandant de faxer une ordonnance à la pharmacie.

    RépondreSupprimer