dimanche 6 novembre 2011

Et pourquoi ?


En ce moment Violette découvre les questions, et ça n'en fini pas.
C'est vraiment sans fin. Elle prend le dernier mot de la réponse, rajoute "et pourquoi" avant, et ça repart.
Entre les "pourquoi" de Violette et les "non" des jumelles, en ce moment on rigole bien niveau conversation.

13 commentaires:

  1. J'ai pas hâte d'être au non de Chup Chup elle a déjà un sacré caractère du haut de ses 10 mois alors je n'ose imaginer la suite!
    En tout cas ça fait l'ambiance à la maison!!!
    Bon courage:)

    RépondreSupprimer
  2. Huhuhu, on voit qu'on a des modèles qui n'ont que quelques semaines d'écart... Et pourquoi alors, il va faire très froid ? Hein ? ;)

    RépondreSupprimer
  3. notre choupinette de 21 mois nous assène de "NON" depuis ses 16 mois et enchaine maintenant les "tu fais quoi/c'est quoi/pourquoi" depuis ses 20 mois... 3 en une quoi :D

    RépondreSupprimer
  4. Y a une chanson d'Aldebert dans son album pour enfants Enfantillages qui s'appelle Les Questions, qui fait dire aux parents "Tu nous saoules !" ... j'vois vraiment pas de quoi l veut parler ?!

    RépondreSupprimer
  5. Nos enfants n'ont pas beaucoup d'écart ;-)
    la petite (20 m) qui (re-)dit NON et qui se roule par terre en hurlant si c'est moi qui ai le malheur de le lui dire et le grand (bientôt 4 ans) qui me pose bien des questions (et encore, je ne me plains pas, c'est pas tout le temps, je vois, la fille de la voisine, c'est pire !!). Pour être honnête, je trouve ça plutôt drôle, j'essaye de répondre jusqu'au bout... parce qu'en fait, assez souvent, arrive un moment où on ne peut plus expliquer, et il faut admettre (ou alors eux doivent admettre, parce que trop petits pour comprendre)... Mais on a un allié de taille, une certaine revue enfantine traite avec un vocabulaire adapté 1) les réponses aux questions 2) les questions philosophiques (et notamment une sur le concept de curiosité ... je te l'envoie :-p ).
    Bon courage en tout cas, c'est saoulant à force, l'heure du coucher est plus que la bienvenue !

    RépondreSupprimer
  6. à chaque fois, je pense, attention c'est très con, je préviens, à la pub "orangina rouge" où il crie : mais pourquoiiiiiiiiiiiiiiiiiiii (j'avais prévenu)

    RépondreSupprimer
  7. Youpi ! et dire que je pensais être la seule dans ce cas, me voilà rassurée !

    "maman, pourquoi...", "maman, comment...", "maman c'est quoi...", "maman..." bref, j'en mange à toutes les sauces, 50 fois par jour ( et là c'est le minimum "syndical" ).

    De plus, j'ai remarqué autre chose : il semblerait que le mot "non" soit d'une aisance déconcertante à prononcer que le "oui" ou le "merci" qui, eux, ont tendance à bloquer leur petite mâchoire !!!!

    RépondreSupprimer
  8. je me souviens d'un jour où à un pourquoi de ma grande de 4 ans, je réponds "je sais pas".... Alors réponse de ma fille : t'as qu'a aller sur l'ordinateur et sur "Gaugle" (prononcé comme je l'ai écrit) tu ecris la question dans le carré blanc et t'as pleiiiiin de réponses....
    Ou est ce qu'elle a appris ça ?.....

    RépondreSupprimer
  9. Ma mère a offrt le dictionnaire des "pourquoi" et maintenant quand ils nous rebat les oreilles avec ses questions on a une réponse ;)

    RépondreSupprimer
  10. J'adore, et c'est tellement vrai ^^ pauvre maman cube...elle en a bien du courage...

    RépondreSupprimer