jeudi 25 novembre 2010

Jumeaux et hérédité


En gros, pour résumer, la part d'hérédité dans la probabilité d'avoir des jumeaux se transmet de mère en fille, et ne concerne que les jumeaux dizygotes. Pour ceux qui ont du mal à suivre, je vous expliquerais dans un prochain billet les différences entre dizygotes et monozygotes.

6 commentaires:

  1. Et la différence entre les wisigoths et les ostrogoths ?

    RépondreSupprimer
  2. Ouh lala. Faut pas que je le dise à mon père. Il pense que si j'ai eu des jumeaux (dizy), c'est parce que ses gènes sont "+ forts" (ma grand-mère paternelle avait une soeur jumelle)

    RépondreSupprimer
  3. PFFF encore faut-il que les gens comprennent que les monozygote n'ont rien à voir avec l'hérédité... Que c'est juste "comme ça"!...

    "Mais comment c'est possible, la soeur de ton père n'a pas eu des jumeaux elle aussi ?? Tu vois, on dit que ça saute une génération, ben en fait non..." -_-' Rhaaaa...

    RépondreSupprimer
  4. De mon côté aussi, plus on remonte les générations, plus ils ont des croyances curieuses sur les jumeaux... Bon je vous prépare un billet sur les dizygotes/monozygotes ! :D

    RépondreSupprimer
  5. J'adore ta petite explication sous forme de BD, c'est marrant et facile à comprendre :-)

    RépondreSupprimer
  6. souvent quand on me demande si j'ai des jumeaux dans la famille, je réponds : "j'ai autant de chance que toi d'avoir des jumeaux donc ton prochain sera peut etre deux..." Ca calme bien lol

    RépondreSupprimer