lundi 30 mai 2016

La famille Cube au parc Astérix




Il y a quelques jours, nous sommes allés au parc Astérix : C'est la deuxième fois pour nous. La première fois, c'était en octobre 2014, nous avons donc testé cette fois ci quelque chose de différent : un jour d'affluence, le pont du week-end de l’ascension. A vrai dire je ne pensais pas que ça serait un jour de forte affluence (je suis naïf), mais le parc était complet ce jour là. Voyons donc si malgré ça le parc Astérix reste fluide et praticable.

Il a fait SUPER beau

Une belle journée

Comme je vous l'ai dit, nous y sommes allés pendant le week-end de l’ascension lors d'une superbe journée ensoleillée. Beaucoup de monde a eu la même idée, mais le parc Astérix a une politique plutôt honorable dans ces cas là qui permet de maintenir une nombre acceptable de visiteurs :




Bref tout ça pour dire que normalement vous ne vous retrouverez jamais avec la désagréable sensation d'être dans un parc fréquenté au delà de ses capacités. Alors certes certaines attractions spectaculaires affichaient 1H30 d'attente, mais la plupart du temps ça tournait plus autour de 20 ou 30 minutes.




Nous avons aussi remarqué que l'attente est en général bien moins longue que ce qui est annoncé. C'est curieux, je ne sais pas trop pourquoi ni si c'est tout le temps comme ça mais nous avons mis 25 minutes à faire la queue pour "le grand splash" alors qu'il était annoncé plus de 45mn...




Donc niveau attente, de notre côté c'était très raisonnable. Nous nous sommes contenté de faire l'impasse sur les très grosses attractions qui de toutes façons ne correspondent pas forcément à notre statut de famille avec très jeunes enfants.




Le parc Astérix, familly- friendly ou pas ?




Je ne suis pas très fan des manèges à sensations, et jamais vous ne me verrez dans les trucs de malades de la foire du trône (par exemple). En plus vu l'âge des filles, il nous faut du kid Friendly.
Donc voilà, le Parc Astérix,les gens l'imaginent principalement destiné aux adultes, avec ses montagnes russes gigantesques et ses loopings sans fin. C'est pourtant totalement faux, s'il est vrai que ce parc est la référence des amateurs de sensations fortes en France, il n'en est pas moins très polyvalent puisqu'il propose un très grand nombre d'attractions pour tous les âges (pour peu que votre enfant fasse 1m).





La forêt d'Idéfix, par exemple, est un vrai parc dans le parc destiné aux enfants (et exclusivement aux enfants !). Dès l'arrivée on se sent dans un vrai espace dédié aux plus jeunes. L'ambiance, plutôt reposante et accueillante, est vraiment agréable et bienvenue dans un parc d'attraction de cette envergure.On se retrouve donc dans  5 000 m2 de parc pour enfants, avec 5 attractions et deux aires de jeux.



J'insiste là dessus, c'est VRAIMENT un petit parc dans le parc : un des parents peut sans problèmes y rester avec les plus jeunes pendant que l'autre va parcourir le parc avec les plus grands.
Les attractions sont vraiment chouettes : elles ont bénéficié d'autant d'attention au niveau conception que celles pour adultes, mais format enfants.

Discobélix : la nouveauté 2016

Après la forêt d'Idéfix pour les plus petits, le parc Astérix accueille cette fois ci une attraction à sensations pour les plus grands avec Discobélix, le premier Disk'O Coaster du parc. Niveau intégration dans le parc et scénographie, l'habillage de cette attraction vous fait monter sur une espèce d'énorme disque lancé par Obélix. Ce dernier fait plusieurs aller-retours sur un petit trajet en W façon montagnes russes tout en tournant sur lui même.

Très belle mise en scène pour ce Discobélix

 C'est très spectaculaire et même si ce manège n'est pas inédit en France ( Il y en a trois maintenant en France, tous réalisés par le fabriquant Zamperla : il porte le nom de "disque solaire" au parc Le Pal et de "Grizzli" à Nigloland) il a le mérite d'avoir au parc Astérix une finition et une décoration de très bon goût : Ici les rails sont cachés et intégrés au très beau décor. Le parc Astérix continue de confirmer son statut de parc le plus fourni en attractions bien balaises. Une très très belle nouveauté.

Bon à savoir : les pass rapidus 


Si vous venez en famille, dans une visite plutôt orientée pour les enfants, les pass rapidus ne sont pas forcément indispensable (voir carrément inutiles). En revanche si votre principal objectif de votre journée au parc Astérix est de faire toutes les attractions à sensations ET que vous vous y rendez lors d'une journée de forte affluence, leur achat est tout de même envisageable. Ces pass sont disponibles au prix de 20€ et vous donneront un accès direct (mais vraiment direct, vous y allez quand vous voulez, sans faire la queue) aux 6 plus grosses attractions du parc à savoir Discobélix, OzIris, Tonnerre de Zeus, Trace du Hourra, Menhir Express et le Grand Splatch. C'est un budget, mais c'est à vous de voir :si vous y allez seul ou à deux, ça peut le faire.

La décoration du parc


C'est une tradition dans presque tous les grands parcs d'attractions, et le parc Astérix n’échappe pas à la règle : il est découpé en plusieurs grands univers qui proposent chacun une décoration particulière.
Vous serez donc plongés dans les mondes des Vikings, de la Grèce antique, de l'empire Romain, de l'Egypte, de la Gaule et même "A travers le temps" pour sortir un peu de l'univers d'Astérix et Obélix.




La déco est en général de très bonne qualité, avec des constructions qui semblent réelles (pas de carton pâte ou autres pour recouvrir des structures : les bâtiments sont vrais). Les différentes sculptures des personnages ou autres décors du monde d'Astérix sont de bon goût et en bon état : les fans en auront pour leur compte. Il y a même des passages couverts qui simulent une ville plongée dans la nuit, très très sympa.



Bien entendu, vous trouverez un peu partout les traditionnelles boutiques dans lesquelles vous trouverez toutes sortes de bibelots pas forcément superbes mais que vos enfants vous réclameront à coups sûr (en 3 exemplaires). J'espère que vous aimez les gourdes en peluche et les épées romaines roses !



Verdict de notre journée en famille au parc Astérix 




Malgré la forte fréquentation, on peut dire que le parc astérix reste praticable sans problèmes même lorsqu'il est complet, surtout dans le cadre d'une sortie familiale avec des jeunes enfants. En effet, tant que vous n'irez pas roder du côté des attractions à sensation bien flippantes, votre temps d'attente sera largement acceptable. En revanche, si vous souhaitez absolument faire els grosses attractions et que vous tombez un jour complet, peut être que l'achat de pass rapidus vous permettra de passer une meilleure journée. Quoi qu'il en soit, le parc Astérix rentre définitivement grâce entre autres à la forêt d'Idéfix dans le cercle des parcs "kids friendly"'. Vraiment très agréable à parcourir et ce malgré 3 enfants de 8,6 et 6 ans à gérer, le parc Astérix nous a permis de passer une vraie bonne journée sans stress.


Entrées offertes par le parc

dimanche 22 mai 2016

Le pique-nique


Blood Bowl


Test et avis de la trottinette Funbee Familly

J’ai récemment reçu de la part de d'arpège un truc super super cool dont j’ai eu très vite envie de vous parler tellement je l’utilise à donf : La trottinette Funbee Family.






Une simple trottinette ? La belle affaire !

Avant toutes choses, permettez moi de replacer les choses dans leur contexte. Nous habitons dans une grande ville, et par conséquent les déplacements en voiture sont très compliqués. De plus nous avons pas mal de choses  à proximité ce qui fait que lorsque j’ai une de mes filles à balader quelque part, je le fait comme maintenant beaucoup de parents à trottinette. J’en ai acheté une grande, taille « adulte », qui me permet de prendre une de mes filles avec moi pour faire un trajet rapidement. Seulement voilà, elle a beau être adulte, ça reste une trottinette normale pour une personne. Même si elle supporte pas mal de poids, elle n’est donc pas du tout pensée ergonomiquement pour embarquer en plus un enfant dessus. Les défauts sont donc nombreux : ma fille se met sur mon pied qui se retrouve donc écrasé par son poids, le guidon arrive à hauteur de son visage et ça n’est pas très sûr niveau sécurité par exemple. C’est là qu’intervient la FunBee Familly.

Regardez moi ça comme c'est beau


La Funbee Familly,  une trottinette pour se déplacer à deux.

L’ergonomie de la Funbee Familly a été totalement pensée pour accueillir simultanément deux personnes. Et cela va bien au delà de la simple « grande » trotinette. Le design du guidon mais aussi de la plateforme principale est étudié pour l’utilisation en duo. La Funbee Familly possède un double plateau qui sépare bien les espaces entre l’adulte qui conduit et l’enfant qui est passager.



Croyez moi, c’est un confort vraiment appréciable pour ceux qui ont l’habitude de faire de la trottinette à deux sur des modèles classiques. Ensuite, la forme du guidon permet à l’enfant de poser ses mains sur un mini guidon en mousse et d’avoir son visage face à la route, sans aucun obstacle : en cas d’à-coups, pas de mauvaise surprise à bas de guidon dans la tronche : c’est rudement rassurant.

Un chouette guidon


Confort de glisse

Au niveau des roues, les trottinettes que l'on trouve sur le marché ne sont pas toutes identiques : la plupart ont des roues de 85 et 120 mm qui sont plutôt destinées à une utilisation "agressive". Très maniables, elles permettent même de faire des figures pour les plus motivés. La Funbee Familly est plutôt destinée à faire du trajet : elle possède des roues de 200mm, ce sont donc des grosses roues : Elle est donc super confortable et permet de mieux avancer avec moins d’efforts qu’avec des petites roues.

Des grosses roues


Avec ses roues, les aspérités de la route sont bien moins importantes puisqu'elles sont absorbées par le diamètre des roues. Le risque de rester coincé entre deux pavés est donc très faible, et c'est très appréciable quand on transporte un enfant avec soi ! Pour ceux que ça intéresse, les roulements qui font tourner ces roues sont des très classiques 608ZZ (de diamètre standard et protégés de la poussière mais non étanches) et ils répondent à la norme ABEC 5 (c'est donc correct). C'est plutôt pas mal, vous n'aurez pas besoin de plus mais si vous êtes fans de tuning vous pourrez les changer pour mettre des trucs dans ce genre vu qu'ils sont standard (ce sont les mêmes roulements que les skates ou les rollers.) Pour faire freiner cette trottinette que rien ne semble arrêter, il faudra actionner le frein avec le pied situé sur le garde-boue de la roue arrière.

Et il y a une béquille

Encombrement

Difficile de prétendre le contraire : la Funbee Familly est balaise. Bien entendu, elle propose aussi les options classiques des trottinettes de ville : ajustable (110 à 125cm) et pliable, ça reste malgré tout une belle bête même une fois rangée.

Avec le guidon replié


Certes le très encombrant guidon et les poignées sont démontables (facilement, avec le même système d'ergos que l'on retrouve sur toutes les trottinettes) mais on ne peut pas nier qu'elle est encombrante par rapport à une trottinette 1 personne.

Guidon laissé en mode "normal" pour les feignasses du pliage


 En même temps, il faut bien faire des choix : si l'on veut être à 2 sur une trottinette confortable, il n'y a pas de secrets. J'aurais vraiment aimé une option de sangle pour la transporter, peut être dans une prochaine édition ?

Le pliage se fait de manière classique 


Bref, c'est bien ou pas ?


Avec une boutique GW pour donner l'échelle.

Oui c'est super ! Chaque engin de ce type est destiné à un usage, reste à savoir si celui ci vous correspond. Vous cherchez une trottinette ultra light pour aller au boulot et la plier discretos dans le métro bondé ? : Passez votre chemin. En revanche, pour les balades au parc le Week-end, amener les enfants aux activités ou aller faire du shoping, elle est parfaite. En tous cas ici, elle est adoptée ! Normalement on la trouve aux alentours de 100€ mais le moins cher que j'ai pu trouver c'est ici.

Produit offert par la marque pour test

samedi 21 mai 2016

Mamoru Hosoda

Je me décide enfin à faire ce billet sur Mamoru Hosoda, des mois après avoir commencé à penser à le rédiger. Si vous êtes très branché animation Japonaise, je m'excuse à l'avance du ton de ce billet qui s'adresse avant tout aux débutants qui veulent connaitre de nouvelles choses.

Tout à commencé lors de l'annonce de la retraite de Hayao Miyazaki, quand le net et les médias généralistes ont commencé à s'enflammer : qu'allait-on devenir sans le grand maître de l'animation, celui qui était visiblement le seul à savoir faire des dessins animés dignes de ce nom ? C'est certes faire preuve d' une grande méconnaissance du milieu de l'animation que de réduire la production japonaise aux films de Miyazaki mais c'est un peu comme ça que le grand public le perçoit. J'avais donc envie de vous parler un peu d'autres réalisateurs, au moins aussi doués que Miyazaki (si ce n'est plus) mais beaucoup moins connus du grand public. Alors je ne vais pas vous prendre la tête avec Mamoru Oshii, Rintaro, Hideaki Anno ou Katsuhiro Otomo cette fois ci pour rester dans du moderne dont vous avez probablement entendu parler :  Mamoru Hosoda et dans un prochain billet, Makoto Shinkai.


Mamoru Hosoda, qui est-ce donc ?


Qu'il est balaise ce Mamoru Hosoda ! Comme tous les grands réalisateurs Japonais, il a travaillé dans plusieurs studios (comme la Toei) avant de se lancer dans sa propre production. Notez d'ailleurs qu'avant de se lancer dans le cinéma indépendant, il était censé réaliser le Château Ambulant pour les Studios Ghibli avant que Hayao Miyazaki ne le fasse finalement lui même. Nous allons ici nous attarder sur ses films d'auteur mais sachez qu'il a aussi réalisé des films tirés licences comme one piece ou Digimon (tout comme Miyazaki a réalisé par exemple un film de Lupin). Les films dont je vais vous parler sont tous facilement disponibles en France puisqu'ils sont distribués en DVD et en Blu Ray un peu partout par l'éditeur Kaze. Voyons donc voir ses 4 derniers (et meilleurs) films :

La Traversée du temps (2006) 




Adapté d'une nouvelle de Yasutaka Tsutsui, la traversée du temps est le premier film de Mamoru Hosoda que j'ai eu l'occasion de voir. Conseillé à l'époque par ma super pote Anne (celle de carnets d'étoiles, oui oui), Visiblement adapté sur différents supports (TV, cinéma) depuis plus de 50 ans, ce film de Mamoru Hosoda est, il me semble, la version la plus moderne de la traversée du temps.  je me demande encore comment j'ai pu passer à côté de la sortie ciné de ce film. En effet, le character designer sur ce titre n'est autre que Yoshiyuki Sadamoto qui est un genre de référence pour moi aux côtés de Nobuteru Yuki  (et plein d'autres, mais à un moment il faut bien choisir ses chouchous). Notez que jusqu'à présent, c'est lui qui s'occupera de tous les personnages des films de Hosoda à l'heure où j'écris ces lignes.



En plus donc d'un look qui rappelle les meilleures années de la Gainax, ce film traite d'un sujet particulièrement fun (et casse-gueule) : Le voyage dans le temps. Nous y suivons donc les aventures d'une jeune fille qui découvre qu'elle maîtrise ce pouvoir. Le film est vraiment très agréable et possède une réalisation absolument merveilleuse. Incontournable (comme les 3 prochains)

Summer Wars (2009)




3 ans après la traversée du temps, Hosoda nous surprend avec un film qui traite des mondes virtuels et du piratage informatique. Dès le début le look&feel du monde virtuel du film fait penser à du Takashi Murakami, et c'est franchement bienvenue parce que l'ambiance qui s'en dégage est vraiment unique.




Le truc super étonnant dans ce film, c'est qu'il aborde des thèmes très techno de par l'intrique principale (piratage d'un système informatique qui dirige pratiquement tout) et très traditionnels par les personnages et les lieux dans lesquels tout se déroule IRL.




 Pour résumé sans trop vous spoiler, on assiste à une réunion de famille Japonaise dans la maison familiale perdue dans la campagne, en plein été . Vous aurez donc droit à des scène surréalistes comme par exemple des ordinateurs surpuissants refroidis avec des blocs de glaces à l'ancienne.


Les Enfants loups, Ame et Yuki (2012)




Celui là, c'est mon préféré. Et je pense que vu le lectorat qui traîne par ici, ça sera le préféré de pas mal de monde. Ce film incroyable parle de la monoparentalité et de la parentalité en général avec un ton et une finesse que vous n'aurez pas l'occasion de souvent voir. Tous les thèmes modernes y passent : éducation positive, portage, allaitement... Le tout dans une ambiance fantastique puisque la maman solo éduque deux petits loups garous (adorables).



Ce côté fantastique n'est bien entendu qu'une métaphore pour faire passer de nombreux messages sur la parentalité et les difficultés que ce statut engendre. Notez que malgré le sujet très adulte, mes filles sont super fans de ce film. Elles y voient d'autres choses, probablement uniquement le côté fun de l'enfance de Ame et Yuki pendant que nous sommes plus concentré sur les galères et questionnements de leur mère. C'est très fort d'avoir su s'adresser de cette manière à deux publics totalement différents.

Un film absolument merveilleux, mais je vous en ai déjà trop dit : faites moi confiance et regardez le !

Le Garçon et la Bête (2015)




Dernier film en date de Mamoru Hosoda, "Le garçon et la bête" est le seul que nous ayons vu au cinéma en famille. Vu les 3 précédents films, c'est avec une grande confiance que nous y sommes allés. Les filles ont adoré, et nous aussi. Comme pour les enfants loups, chacun y voit son intérêt suivant son âge. Ici encore on parle de la parentalité, plus particulièrement de l'adoption. Ce sujet très sérieux est encore traité avec des métaphores fantastiques qui permettent d'avoir plusieurs degrés de lecture de l'histoire. Encore une fois, le traditionnel et le folklorique côtoient le moderne, on pourrait presque en déduire que c'est une des marques de fabrique de Hosoda.



Le film est tout public (il y a beaucoup de gros mots et d'insultes, mais honnêtement dans le feu de l'action ça passe sans problèmes). Mes filles de 5 ans sont resté attentives pendant toute la durée de la projection donc à cet âge là à la maison ça ne devrait passer tout seul.

La réalisation, comme tous les films de Hosoda, est extraordinaire. Les décors, particulièrement remarquables, sont constamment animé d'une multitude de personnages qui bougent sans cesse. Ajoutez à cela un Yoshiyuki Sadamoto au meilleur de sa forme (et je pèse mes mots) et vous obtiendrez un film de toute beauté largement recommandable.

Comment voir les films de Mamoru Hosoda ?


La bonne nouvelle, c'est qu'ils sont presque tous disponibles en DVD et en Bluray (sauf le garçon et la bête, mais ça ne saurait tarder (le 27 mai si l'on en croit Amazon). On les trouve sous plusieurs formes chez Kaze Animation. Nous, on a le coffret collector de ouf sorti en décembre dernier parce qu'on est vraiment très très fans et qu'il est vraiment très très complet mais j'admets qu'il est tout de même un peu cher, surtout si vous désirez découvrir l'auteur.

Chez Kaze, on ne plaisante pas avec les coffrets collectors.


 Il y a aussi des coffrets "économiques" du style summer wars + la traversée du temps en Bluray. Mais tous les films sont disponibles individuellement :

- La traversée du temps en DVD et en Blu Ray.
- Summer Wars en DVD et en Blu Ray
- Les enfants loups en DVD et en Blu Ray
- Le garçon et la bête en DVD et en Blu Ray

Le site de l'éditeur, Kaze, est aussi plutôt bien foutu avec une boutique et des fiches détaillées pour chaque film.

mardi 17 mai 2016

Un week end en famille a Nigloland (Version 2016)




Ça n‘est pas la première fois que je vous parle de Nigloland mais ce célèbre parc d’attractions Français propose régulièrement de nouvelles attractions souvent spectaculaires. A chaque visite, on a toujours un peu l’impression de le redécouvrir tout en se sentant un peu chez soi : je sais c’est paradoxal, mais c’est bel et bien l’impression que me laisse Nigloland.




Nigloland, c'est quoi ?

Nigloland est un parc d’attraction de plus en plus incontournable. Situé  Nigloland, à  2H de Paris à Dolancourt (près de Troyes) Il fait partie depuis un moment du top 5 des gros parcs Français (Disney, Astérix, Futuroscope, Le puy du fou et Nigloland, donc), mais année après année, à chaque nouvelle attraction ajoutée, Nigloland confirme ce statut et prend un peu plus de place dans le cœur des français (et des étrangers qui font parfois le déplacement pour certaines attractions uniques au monde).  Le rapport qualité/prix d’un séjour au parc est imbattable. De plus, ici, tout le monde est content. La durée des files d’attente (qui n’excèdent jamais 30mn les jours d’affluence) participe à l’ apaisement général et à la bonne humeur.

En plus, c'est joli.

 Nigloland propose aussi un environnement très vert : des arbres, des plantes, des fleurs : tout est travaillé pour que l’on s’y sente bien. Le parc est divisé en 4 villages thématiques décorés avec goût :

- Le village merveilleux avec 16 attractions
- Le village Canadien avec 8 attractions
- Le village Suisse avec 7 attractions
- Le village Rock’n’roll avec 6 attractions

Le parking


Le parc dispose d'un grand parking gratuit. Comme le parking est parfois payants dans les autres grands parc (et le tarif est plutôt élevé), il est donc bon de le signaler, bon point pour Nigloland. Notez que si vous comptez y passer la journée entière jusqu'à la fermeture il est préférable de se garer à l'entrée du parking : certes vous marcherez un peu plus le matin pour atteindre le parc mais vous éviterez en partant les embouteillages (il y a beaucoup de monde qui fait la fermeture du parc). Idem pour les toilettes, n'espérez pas avoir accès facilement à celles situées à l'entrée du parc sur le parking à l'heure de la fermeture, pensez à y aller juste avant ;)



Les horaires et jours  d'ouverture


L’ouverture du parc dépend des vacances scolaires et de la période de l’année. Parfois le parc est fermé la semaine, mais ouvert les week ends : renseignez vous bien et surtout prévoyez à l'avance pour les hotels si vous comptez dormir sur place ou dans le coin.


Les tailles


Les restrictions aux manèges ne se font pas par âge mais par taille (ce qui est plutôt logique). En dessous d'un mètre, le nombre de manèges accessibles est de 27 : pas mal.


Entre 1m20 et 1m40 pratiquement tout est accessible avec toutefois a présence obligatoire des parents sur certaines attractions. Au delà de 1m40 tout est accessible, c'est merveilleux.

Nigloland, un parc Kid Friendly


A Nigloland, on aime les enfants. Le personnel (qui semble sincèrement ravi de travailler là : il est bon de le signaler) est toujours super aimable avec les enfants et réagi toujours de façon intelligente et aimable même avec les petites terreurs. Ici on sait ce que c’est qu’un enfant en bas âge et tout est fait pour que les jeunes visiteurs se sentent à l’aise.



Le parc, mais aussi l’hôtel et les restaurants sont donc tous très kid-friendly. Le parc propose 27 attractions pour les enfants de moins d’un mètre donc même si votre enfant est très jeune vous aurez de quoi occuper votre journée.





Sachez que pour les attractions qui exigent la présence d'un adulte par enfant, le personnel vous propose de garder votre 3ème (dans notre cas, mais je suppose que c'est la même chose pour les familles plus nombreuses) pendant que vous faites un tour. Vous pouvez ensuite refaire un tour avec l'enfant laissé sur la touche sans refaire la queue : Cool !






Nigloland, un parc dingos-friendly


Voyez donc le donjon de l'extrême comme il est grand.

Mais Nigloland, ça n’est pas qu’un parc pour les enfants, loin de là. Les attractions à sensation sont nombreuses (12 pour être précis) et pour certaines d’entre elles on vient de très loin pour les essayer. Difficile de toutes les lister mais vous verrez entre autres dans le parc :

- Le Bobsleigh : 500 m de pistes sur rails à dévaler avec des pentes bien sympas
- Le Schlitt Express : Un grand-huit qui propose en plus de ses montées et descentes bien flippantes un petit passage de zig-zags en hauteur incroyable : des sensations inédites même pour les connaisseurs.

Nigloland, le royaume des manèges bien balaises


- Le Grizzli : 100 mètres de long et 15 mètres de haut pour cette attraction très originale et finalement pas super effrayante malgré son aspect terrifiant vu de l’extérieur : en effet, la fluidité des mouvements fait que ça passe tout seul : Excellent !



- Le Air Meeting : très joli manège qui bénéficie d’un aspect particulièrement soigné, Le Air meeting vous permet de prendre les commande d’un petit avion : vous pourrez donc choisir de voler sagement ou d’effectuer des loopings à 360° avec vos manettes si le cœur vous en dit !



- Le spatiale Expérience : Un grand huit dans le noir qui n’a pas grand-chose à envier aux plus célèbres du genre.  Déco, qui nous fait vivre un voyage au milieu des étoiles et des météorites est très réussie.

- L’Alpina Blitz : Depuis 2014 le parc accueille l’un des roller-coasters les plus courus d’Europe. Avec ses chutes vertigineuses de 33m (et ce dès le début du tour) sa vitesse de plus de 100Km/h, son accélération de 4,3G et ses virages de dingues qui vous donneront une sensation d’apesanteur, l’Alpina Blitz a de sérieux arguments. L' Alpina bitz a été conçu par le constructeur Mack rides qui a aussi fait, entre autres, la Trace du Hourra au parc Astérix.  Ce roller coaster a une très bonne réputation auprès des amateurs du genre et justifie pour eux à lui seul le déplacement à Nigloland. Enfin, je vous en parlerais plus en détail quand j’aurais osé monter dedans parce que pour l’instant je n’ai toujours pas franchis le pas tellement il me fait flipper (contrairement à mon pote Paf le Paf qui lui l’a essayé).







- Et enfin, les deux nouveautés de 2016 qui méritent bien un paragraphe à elles seules : le Donjon de l’Extreme et la Tour des Petits Fantômes.

Les nouveautés  2016 : Le Donjon de l’Extrême et la Tour des petits Fantômes.


Dorénavant, quand on vient à Nigloland, la première chose que l’on voit au loin est le Donjon de l’Extrême qui surplombe le parc du haut de ses 100 mètres. Il est le nouveau symbole du parc, il en impose, il est beau ! Dans le parc, il est situé dans une très jolie enceinte médiévale à côté du manoir hanté. Sur une espèce de place du village se dressent deux tours : Le donjon de l’Extrême du constructeur Allemand Zierer et sa réplique destinée aux enfants et aux moins courageux : la Tour des petits Fantômes du constructeur Autrichien Funtime.

Le donjon de l'extrême

La tour des petits fantômes


Ce concept de proposer la même attraction en version soft et hardcore au même endroit est, je trouve, excellent. Les groupes peuvent ainsi se séparer en deux pour faire l’une ou l’autre des attractions. De plus, la circulation est super bien pensée, que ça soit pour le placement des files d’attentes autour des deux tours ou de la place pour les curieux qui souhaitent assister au spectacle : on sent tout de suite que le projet a été travaillé par de vrais passionnés qui ont réussi à sortir quelque chose de vraiment parfait.
Impressionnante, donc, cette nouvelle partie du parc dédiée au grand saut qui a visiblement bénéficié d’une conception très pointue et très réfléchie.




Le donjon de l’extrême est la plus grande tour de chute rotative du monde et vous proposera d’expérimenter une chute libre de 100m : Autant vous dire que c’est très impressionnant, et que je n’ai bien entendu pas testé l’attraction. J’ai fait la tour des petits fantômes, et déjà 10m de c’est très haut et très flippant donc 100m… Même pas en rêve ! Enfin qui sait, peut être un jour ?



On a dormi dans le parc


Là, ça n'est pas forcément un plan qui vous servira beaucoup mais il fallait quand même que je vous en parle parce que c'est un peu fou : on a dormi dans le parc !

On a dormi là.


En effet il y a sous la grande roue un petit chalet tout aménagé pour accueillir les VIP qui ont du bol. Franchement c'est un sacré trip de passer la nuit là dedans et d'avoir les clés du parc.



Après avoir dîné au restaurant de l’hôtel des pirates (toujours aussi excellent : ils ont même du poulpe à volonté) nous nous sommes donc rendu dans le parc (dont j'avais les clés, je ne me souviens plus bien si je vous l'ai dit) pour aller passer la nuit sous la grande roue. Si ça n'est pas insolite, qu'est ce qui est insolite ?

A l'intérieur c'est super chouette (il y a même une machine à café et un frigo)

Au fait, avant de nous y rendre, j'ai fait le tour des billets de blogs qui avaient aussi passé la nuit la dedans, et beaucoup d'entre eux se plaignaient parce qu'il n'y avait pas de volets et que les lumières de la grande roue les empêchaient de dormir.  Je vais donc me permettre un petit message spécial blogo (désolé pour les autres lecteurs :p) :

volets chalet
Comme dans un chalet, quoi. 
Et je peux vous assurer que c'est le noir absolu, pensez même à amener votre veilleuse pour les enfants (on a oublié la nôtre là bas d'ailleurs).

Comment se rendre à Nigloland en train depuis Paris


Curieux Chapitre, mais j’ai vraiment eu envie de partager ça avec vous parce que je n’ai pour ma part trouvé aucune information sur le sujet au moment où j’en cherchais. On ne sait jamais, ça pourra toujours aider quelqu’un… En effet, cette année, nous avons opté pour un trajet en train alors que nous avions l’habitude de le faire en voiture. Pour se rendre à Nigloland depuis Paris, il faut donc prendre un train depuis la gare de l’est jusque la gare de Bar-sur-Aube.



Le trajet n’est pas très cher (nous en avons eu pour à peu près 170€ aller-retour pour nous 5 avec nos cartes famille nombreuse) et nous allons le voir cette solution a des avantages et des inconvénients. . L’avantage, c’est que dans le train on peut faire un peu ce que l’on veut (comme rédiger des billets de blog :p), ce qui est toujours plus agréable  que de faire le copilote ou le pilote. Les enfants sont plus faciles à gérer qu’en voiture (surtout si on est équipé de Kidigos) .




 L’inconvénient, c’est que si le trajet entre Paris et Bar-sur-Aube se passe sans obstacle, les 9 derniers kilomètres entre Bar-sur-Aube et Nigloland proposent un véritable casse tête si l’on veut les parcourir facilement.  La gare de Bar-sur-Aube est au milieu de nulle part, et il n’y a ni bus, ni taxis sur place.



Nous avons bien essayé de réserver un taxi dans l’une des 3 compagnies de taxi de la ville, mais nous avons essuyé des refus car ils étaient tous complets  (mais il est évident que la course n’était visiblement pas assez intéressante pour eux). Et de toutes façons, il ne travaillent pas le dimanche, donc dans le cas d’un week-end nous n’aurions de toutes manières pas pu rentrer. Heureusement pour nous, un ami est venu nous chercher en voiture, ce qui a réglé tous les problèmes, mais prévoyez donc bien ça a l’avance.
Un autre solution que je n’ai pas testé serait de s’arrêter à la station avant Bar-sur-Aube : les taxis de cette ville accepteraient visiblement de faire le trajet.  Enfin, il semble qu’en haute saison Nigloland propose des navettes pour relier le parc à la gare. Là encore, à vérifier auprès du parc.

Enfin, pour finir, vous cherchez d'autres infos sur Nigloland, elles sont peut être ici :

Nigloween 2014
Nigloland 2015
Nigloween 2015

Billets d'entrée offerts par le parc