vendredi 31 octobre 2014

Culture³ volume 4

Purée, déjà le volume 4 ! J'y prends goût à cette rubrique. En fait j'y pense régulièrement à chaque fois que je vois un truc cool à partager, mais ça me prend tellement de temps que je recule toujours la rédaction/publication. La dernière fois, je ne vous avais parlé que de livres, mais cette fois ci il va y avoir beaucoup plus de supports.




Les animaux de Sachiko Umoto

En voilà un super livre !


Il nous a été offert il y a quelques temps par un ami (Merci Charles !) qui l'a découvert dans un train : Il s'est retrouvé dans un wagon avec une famille, et les parents ont très vite sorti ce livre pour occuper leurs enfants. En voyant l’efficacité de l'ouvrage, il a immédiatement pensé à nous avec nos 3 filles et a décidé de nous en offrir un exemplaire.



Il s'agit donc d'un livre qui propose plusieurs modèles pour apprendre à dessiner des animaux de manière simples et efficaces. Certes il existe déjà pas mal de bouquins dans ce genre, mais celui ci a plusieurs particularités :

En plus des classiques dessins d'animaux, on a des explications sur les expressions : Merveilleux !
- Le style est loin d'être aseptisé et banal. On ne propose par exemple pas de dessiner "un ours" mais bel et bien un ours façon Sachiko Umoto. Les modèles sont simples, mais le style est là. L'air de rien, ça fait la différence.
- Le format est très très pratique. Il se glisse parfaitement dans un sac, il est petit mais reste tout de même présent : C'est un bel objet.
- C'est tellement mignon et bien fait que ça s'adresse à tout le monde : Enfants et parents.
On le trouve aux alentours de 10€ ici (c'est ce volume là que j'ai chez moi)

Le chien ! Le chien !
Sachez qu'il existe donc 2 autres tomes des méthodes de dessin de Sachiko Umoto : Le tome 1 (les personnages) et le tome 3 (les plantes et les petites bêtes). Je ne les ai pas encore, mais vu comment le tome 2 (Les animaux) est super cool, je compte bien les acheter un de ces 4 !



Allaitement : Le guide pratique de Marjolaine Solaro


Un nouveau lire de Marjolaine Solaro ( Marjolie Maman,  Wonderful Breizh...), c'est toujours la fête !
Après le Dico des petits et gros bobos , Ma grossesse en 300 questions/réponses et 120 astuces pour une grossesse sereine voici donc "Allaitement : Le guide pratique". Toujours illustré avec goût et maîtrise par Nathalie Jomard, ce nouveau livre est donc, comme son nom l'indique, un guide d'allaitement. Notez que le livre a été écrit en collaboration avec Marie Christine Bourg,  sage femme diplômée de la faculté de médecine de Cochin qui avait déjà participé à "Ma grossesse en 300 questions / réponses"

Chaque chapitre est superbement illustré, c'est magnifique.

Le sujet n'est pas évident car il déchaîne les passions : une future maman peut très vite baisser les bras devant la montagne d'informations souvent très techniques et les différents avis et conseils (parfois contradictoires) qu'on peut trouver sur la toile.

L'ouvrage de Marjolaine a  été écrit sur le parti-pris de la simplicité et de la bienveillance. Afin de ne pas intimider les nouvelles venues, l'écriture de ce livre a été pensée de façon très accessible.


Le livre est construit de façon claire : Au début on nous présente les mécanismes biologiques de l'allaitement, on  liste les avantages, on liste aussi les idées reçues en expliquant pourquoi elles sont vraies ou fausses. Puis on aborde le sujet de la préparation à l'allaitement ou comment se renseigner et se faire une idée avant le jour J. Ensuite, on entre dans le vif du sujet avec les différentes positions d'allaitement (avec des schémas précis qui serviront d'exemples aux jeunes mamans), les fréquences de tétés en fonction de la croissance du bébé, le rôle du papa, des conseils pratiques...

Les multiples ne sont pas oubliés.
Voilà la liste des sujets abordés pour ceux ou celles qui seraient intéressés :

- Démarrer son allaitement
- Le matériel
- Bien continuer son allaitement
- Les bobos et autres soucis
- Hygiène de vie
- L'allaitement et le monde autour
- Allaiter et travailler
- Les cas particuliers
- L'allaitement long
- Le sevrage

Un ouvrage hautement recommandable, d'autant qu'il ne coûte pas très cher : On le trouve aux alentours de 10€ ici.




Romance de Mars de Bruno Bellamy

Bruno Bellamy, c'est un nom plutôt connu des rôlistes et passionnés d'informatiques. Et pour cause : il a énormément travaillé avec de nombreux magazines dans les années 80/90. Il est très difficile de faire la liste complète ici tant ils sont nombreux, mais le monsieur a marqué de sa patte les esprits de nombreux lecteurs de la presse spécialisée de l'époque. Que l'on soit fan de jeux vidéos (Génération 4, Joystick, player one, Tilt...), d' informatique ( Le Virus Informatique, Les Puces Informatiques, Linux magazine...) ou encore jeux de plateaux, stratégies ou rôles (Mana Rouge, Casus Belli, Lotus noir...), impossible de passer à côté de son travail.




Si je vous parle de lui aujourd'hui, c'est parce qu'il a sorti il y a peu de temps son premier ouvrage auto édité. J'aime bien l'auto édition, je trouve que c'est une démarche très sympa qui montre beaucoup de motivation de la part de l'auteur. Quand j'achète un livre auto édité, j'ai vraiment l'impression d'avoir le fruit d'un travail très abouti entre les mains : en effet pour que quelqu'un se lance dans cette aventure il faut qu'il croit vraiment en son projet. En plus on se sent plus proche de l'auteur puisqu'on lui achète souvent directement le livre, avec très peu ou pas du tout d’intermédiaires.
C'est donc avec beaucoup de confiance que j'ai commandé ce livre, sans même savoir de quoi il parlait. Mais connaissant le travail de Bruno Bellamy et vu le titre, je n'ai pas pris trop de risques.



La BD, tout en noir et blanc, reprend les planches qui ont été publiées sur le site de Bruno Bellamy, ce qui explique le style plus spontané par rapport à ses illustrations. Cette spontanéité apporte vraiment beaucoup à l'ambiance de ce livre qui, par son aspect artisanal hors circuit marketing des maisons d'éditions, semble presque être un carnet de dessins sorti du sac à dos de l'auteur.



L'histoire raconte la romance entre un terrien (qui est en fait Bruno Bellamy le dessinateur) et une habitante de la colonie martienne. Cette dernière est chargée de le recevoir sur sa planète pour lui faire découvrir leur culture afin qu'il la retranscrive en dessins pour le compte d'un programme culturel financé par la Terre. Cette trame de fond SF est en fait un alibi pour faire passer un message écolo,  humaniste ou encore végétarien qui sont les différentes briques d'une utopie façon Bellamy.

Nous sommes donc en présence d'une BD littéralement adorable, qui par sa simplicité et son authenticité ne manquera pas de marquer la sensibilité de la plupart des lecteurs.

On le trouve à 12€ sur la boutique en ligne de l'auteur, et nulle part ailleurs.

Macross Delta


Alors là vous allez rire parce que je n'ai absolument RIEN à raconter à propos de cette info.
Sachez juste qu'une nouvelle série de Macross, appellée Macross Delta, va sortir sous peu (décembre, si j'en crois l'affiche officielle ci dessous). Après Macross Frontier qui était une série absolument merveilleuse, j'attends avec impatience cette nouvelle mouture.
Je ne sais pas pourquoi il y a Sheryl Nome,  Ranka Lee et Lynn Minmay devant la future nouvelle Idol mais en tous cas ça me plait :p !

VIVEMENT.



Hilight de Infinite Square


Hilight est un jeu mobile GRATUIT disponible sur ios, Android et Windows phone.
Il est gratuit, il coûte que dalle, donc je vous conseille vraiment de le télécharger pour vous faire votre avis. En gros le principe, c'est comme "Simon" : Il faut répéter une séquence de lumières qui est, bien entendu, de plus en plus complexe au fur et à mesure qu'on avance dans le jeu (et ça devient vite très difficile :p).



Bien que simpliste à l'extrême, le concept est pourtant très addictif et surtout plaira beaucoup à tous les âges. Hilight saura très vite se rendre indispensable sur les smartphones des parents qui patientent chez le médecin, au restau ou autres.
L' environnement graphique, moderne et poétique, est vraiment de très bon goût. Un très chouette découverte, disponible sur toutes les plateformes et gratuit : ça serait dommage de s'en priver.


Bayonetta 2 de Platinium games édité par Nintendo sur Console WiiU

Je ne parle pas super souvent de jeux vidéos ici pour ne pas trop vous saouler avec ça, mais là quand même, bon sang, il fallait que je marque le coup. Depuis que mes filles sont nées, j'ai énormément réduit ma consommation de jeux vidéos en tous genres et j'ai surtout arrêté de les acheter le jour de la sortie. Peu importe que j'y joue maintenant ou dans 3 ans, plus de prise de tête.
Mais Bayonetta, c'est spécial. C'est un des rares jeux qui me fasse vibrer comme à l'époque. Il faut dire que les jeux vidéos "gamer" (comme disent les jeunes) sont de nos jours de plus en plus rares et quand il y en a un de disponible il ne faut pas se priver.

Voilà, là c'est vraiment la fête.
Développé par Platinum Games dans la plus pure tradition du beat'em all Japonais, ce merveilleux jeu dont le développement a été financé par Nintendo est assurément LE titre de l'année 2014. C'est clairement un OVNI pour plusieurs raisons :

- C'est un jeu de Platinum, édité à l'origine par Sega et repris par Nintendo pour ce second Opus. On voit rarement autant de grands noms au générique d'un jeu moderne (je n'avais pas vu ça depuis F-zéro GX)
- C'est une exclusivité WiiU, et ça, c'est suffisamment rare venant d'un jeu hors licence Nintendo.
- C'est un jeu Gamer à l'ancienne, avec du challenge et une exigence de skills. De nos jours, ça n'existe presque plus...
- C'est la suite du plus remarquable beat'em all de sa génération.

Et aussi, c'est beau.

Bref tous ces éléments font que si vous avez une WiiU, ça serait une hérésie de passer à côté.

Le jeu est disponible en 2 packs : Un avec uniquement ce nouvel épisode, et un autre où, pour 10€ de plus, vous aurez l'épisode 1 en bonus. Vu que le premier opus n'est jamais sorti sur console Nintendo auparavant, il y a de fortes chances si vous avez une WiiU que vous ne l'ayez jamais fait. Et comme cette version WiiU est la meilleure disponible... Je vous conseille largement le pack avec les 2 épisodes !

La version simple coûte dans les 40€ ici.
Le pack avec le premier épisode en bonus aux alentours de 50€ ici




lundi 27 octobre 2014

Test et avis des Magic Sirènes de la gamme Splashtoys de Zuru (My Magical Mermaid)

J'espère que vous apprécierez mon titre à rallonge mais au moins, toutes les informations y sont...

La gamme Splashtoys de Zuru, vous connaissez déjà probablement : Les fameux Robo Fish qui ont eu pas mal de succès dernièrement en font partie.  Mes filles en ont toutes voulu, ceux qui font de la lumière, du coup on a investi :


Ça clignote, c'est merveilleux !
Le magasin de jouets de notre quartier a récemment mis en vitrine aux cotés des Robo Fish leurs nouvelles amies, les Magic Sirènes. Mes filles ne les ont pas loupées.

Calmez vous, bon sang !

Du coup quand on m'a proposé d'en recevoir pour en faire un test ici, vous vous doutez bien que j'étais super content (et mes filles encore plus). Nous voilà donc avec les trois modèles disponibles de Magic Sirènes, tout juste arrivées chez nous. C'est la fête !

Que d'émotion, c'est la fête !


Qu'y a t-il dans les blisters de Magic Sirène ?

Il y a bien évidemment la Sirène avec ses piles, 3 bagues de nage de poids différents (je vais vous en reparler) et aussi, comme pour les Robo Fish, deux piles de rechange.



C'est très bien venu de la part de Zuru d'inclure ces piles en plus parce que si vos enfants s'en servent régulièrement (comme chez nous, dans le bain), il vaut mieux en avoir quelques unes de côté.
Les Magic Sirènes fonctionnent avec des piles boutons LR44. Ce sont exactement celles ci qui sont compatibles. Le pack est donc assez complet, ça fait plaisir, tout est dans la boite pour démarrer et même durer un moment.

Comment fonctionne une Magic Sirène ?

Rien de plus simple, elle se mets en route toute seule au contact de l'eau. Il y a pour cela 2 capteurs qui, un fois au contact de l'eau, permettent à la sirène de nager.


Petite subtilité par rapport aux robo fish, la sirène peut nager sur le ventre et sur le dos en mode "normal" et en profondeur avec les anneaux lestés fournis. Les bras articulés permettent de diriger la trajectoire de sa nage en mode normal.

Il faut bien choisir son anneau. 
Il y a 3 anneaux : un lourd, un moyen et un léger. Dans le cas de l'utilisation de l'aquarium (ou d'une bouteille en plastique coupée à disposition dans le bain), il faudra donc tester un peu tous les anneaux.

La nage classique.

Comment changer les piles de la Magic Sirène ?

Là encore, c'est super simple :

- Avec un petit tournevis, on retire la trappe.
- On appuie sur le petit levier en métal pour libérer les piles.
- On remet les piles neuves dans le même sens.
- On re-visse la trappe en faisant bien attention à la trappe.


Au niveau du prix, ça coûte grosso modo dans les 15€. On trouve assez facilement les 3 modèles sur le net :

- Shelly aux cheveux rose
- Pearl aux cheveux violets
- Corrissa la blonde

L'aquarium lumineux est vendu dans les 40€ avec une sirène inédite...

Bon là, je pense que vous savez tout sur les Magic Sirènes.
Si vous avez des questions, n'hésitez pas dans les commentaires !


Produit offert par la marque pour test

jeudi 16 octobre 2014

Fan Art Minky Momo (avec Tuto Sketchbook pro Android inside)

J' avais envie de faire un Fan-Art de Minky momo, du coup je me suis dit que histoire de publier ça ici, j'allais faire une petite démo de la façon dont je travaille pour faire les illustrations de ce blog.
J'en ai déjà parlé précédemment, la totalité des illustrations qui se trouvent ici sont faites sur mon téléphone, un Galaxy Note 2 de Samsung, avec l'application sketchbook pro.

Et ouais.


Mais comment fait-on pour dessiner avec Sketchbook pro sur Galaxy note 2 ?

Je vais vous expliquer grosso modo comment je procède. Il n'y a pas vraiment de secret, c'est une façon très classique pour faire des illustrations.
D'abord il y a la phase de dessin : C'est clairement la plus compliquée, Et même si il y a des techniques pour construire un bon dessin, seule la pratique vous permettra d'obtenir de bons résultats.
Je fais donc un croquis au bleu (histoire de se rappeler la bonne époque des col erase), sur lequel je repasse ensuite le dessin "encré". En général j'encre deux fois de suite, une fois grossièrement et une autre fois pour affiner.

Le croquis au bleu, le premier encrage. Ensuite je redimensionne le dessin propre pour mieux occuper l'espace et je refais un encrage définitif, plus fin. 
Vient ensuite la phase de colorisation. Tout d'abord je pose les couleurs, ensuite je fais les ombres, puis les lumières et enfin les derniers détails. Tout ceci peut paraître très systématique, mais c'est la méthode la plus rapide que j'ai trouvé pour pouvoir dessiner de façon à pouvoir alimenter ce blog.


Ensuite, les derniers réglages. Ici, les cheveux étaient trop rouges, pas assez roses.

Et voilà.
Ensuite, j'exporte le .psd, je sélectionne les calques, je rajoute 2 ou 3 éléments et voilà, c'est terminé !


J'espère que ça vous a plu, profitez donc en pour me dire en commentaires quelle est votre magical girl préférée au cas ou je décide d'en faire une autre ;)


mercredi 15 octobre 2014

Test et avis : La poupée Little love de Vtech.

Un test de poupée, voilà ce que Vtech m'a proposé cette fois ci. Mais que va-t-on bien pouvoir raconter ? En fait, pas de panique, la poupée Little Love de Vtech est un poupon interactif bourré d'électronique sur lequel il y a beaucoup à dire : On ne va pas s'ennuyer !

Qu'est ce que la poupée Little Love de Vtech ?

Un peu comme le Furby de Hasbro, la poupée Little Love de Vtech arrive chez vous en mode "Nourrisson" : Elle ne sait rien faire, rien dire, il va falloir tout lui apprendre. Plus l'enfant s'en occupe et lui parle, plus elle apprend de nouvelles choses, parle de façon de plus en plus distincte pour finalement apprendre à très bien parler. Il va aussi apprendre à chanter, et même à lire grâce aux imagiers fournis. Il réclame des câlins, adore sa tétine et boit son biberon. Comme un vrai !

Il y a un vrai début d'intelligence artificielle là dedans, car en théorie c'est bien de cela qu'il s'agit. Le jouet apprend, au fur et à mesure de ce qu'il perçoit, et ses réactions s'adaptent. Certes ça reste très basique et ça n'est que le début, mais c'est tout de même très intéressant. 



Qu'y a-t-il dans la boite de la poupée Little Love de Vtech ?




Dans la boite, on trouve bien sûr le poupon, mais aussi une tétine, un biberon, 3 imagiers et bien entendu la notice. Il y a déjà des piles de démo à l'intérieur, pas de panique.



Côté design, bien que très classique, la poupée est plutôt mignonne. Visage et vêtements, tout est sympa et de bon goût. Je le précise parce qu'avec les poupées on a vite fait de se retrouver avec des horreurs : là ça va, c'est plutôt joli.





Les différents modes de jeu de la poupée Little Love de Vtech.

Mode Conversation

C'est le mode de jeu principal. Au fur et à mesure que l'enfant joue avec le bébé et lui raconte des tas de trucs, il apprend à parler. Son vocabulaire devient plus riche, sa prononciation plus claire : Bref, il s'éveille ! Au niveau du fonctionnement, la poupée enregistre les sons pour ensuite les déformer façon "voix de bébé" et les répéter. C'est plutôt pas mal fait, et assez amusant. Le nœud dans ses cheveux s’allume en rouge quand le poupon est en mode enregistrement.


Mode Imagiers

L'enfant peut s'adonner à la lecture avec son bébé grâce aux 3 imagiers fournis. Suivant le niveau d'évolution du bébé, ce dernier lui demandera soit de les lui lire, soit de l'écouter les lire et commenter.

Inutile donc pendant la première phase d'évolution du bébé, les imagiers sont destinés à être lus par l'enfant dans la deuxième phase et dans la troisième phase le bébé pourra frimer puisqu'il les connaîtra par coeur. 








Mode Soin

Un peu comme les Kidipets, le bébé demande de l'attention et il faut s'en occuper. Il faudra donc lui chanter des chansons, le nourrir avec le biberon ou encore lui donner sa tétine quand il la demande. La poupée fait savoir à l'enfant si elle est satisfaite ou pas.

Les bruits faits par le bébé sont adaptés en fonction de l'accessoire : bruits de déglutitions avec le biberon et bruits de succion avec la tétine.








Mode Musique

La poupée est capable de chanter, toujours de façon plus ou moins évoluée en fonction de son avancement dans l'apprentissage.

N'oubliez pas que vous pouvez régler le son grâce à un petit bouton situé à l'intérieur de la poupée...

Notez que votre bébé a tout apprit et que l'enfant en a assez, il est tout à fait possible de le remettre à zéro en appuyant sur le bouton réinitialisation, près du compartiment à piles.


Alors, on en pense quoi de la poupée Little Love de Vtech ?

Quand on prend en compte son aspect sympathique, ses fonctions très élaborées pour un jouet de ce type et les nombreux accessoires fournis, on se dit que cette poupée Little Love de Vtech est tout de même un bon choix de cadeau. Je pense qu'il sera assez facile pour elle d'accéder à la place convoité de poupée préférée du foyer tant elle est attachante.


Au niveau du prix, elle n'est pas donnée mais n'oublions pas qu'il s'agit d'un produit "clé en main" avec tous les accessoires nécessaires pour en profiter à maximum dès l'ouverture de la boite. On la trouve en général aux alentours de 50€ mais, comme d'habitude, on peut l'avoir sur internet à un peu moins cher, comme par exemple ICI.  

Notez aussi qu'il existe quand même une poussette 3 en 1 compatible avec ce modèle (qui fait lit bébé, chaise haute et poussette). Il s'agit de ce modèle là.

Avec ces deux modèles là, vous serez les rois du parc.


Produit offert par la marque pour test