mardi 30 juillet 2013

Un papa blogueur pour l'été ?

Vous l'avez sûrement remarqué, vu qu'on est en été et que les filles sont en vacances, j'ai un peu moins le temps de poster ici. En même temps je ne me sens pas trop coupable vu que c'est un peu la même histoire chez tous les autres blogueurs.

Toutefois, vu que je suis un blogueur super cool et que je pense à mes confrères papas, je vais vous proposer une sélection de blogs de papas au cas où vous seriez en manque. Ça n'est pas un "top 5" ni un classement, c'est juste ceux que je lis moi même en ce moment. Et je vais même vous expliquer ce que j'aime chez chaque papa blogueur de la liste qui suit, histoire que vous sachiez tout de suite si vous allez vous y retrouver ou pas.

Till the cat, un papa blogueur polyvalent.

Till the cat, tout le monde le connait (je pense). C'est un des plus anciens blogs de papa francophone présent sur la toile. Sa particularité, c'est d'être père au foyer, autant vous dire qu'il connait son sujet. Du coup il a de l'expérience et ça se ressent dans son blog. Pourquoi j'adore Till the cat ? Il a beaucoup d'imagination et fait preuve d'une grande créativité. Il manie le graphisme, la vidéo, le texte, la photo avec beaucoup d'habileté, ce qui fait que son blog est ultra complet : recettes de cuisine, bricolage, vie familiale... rien ne lui échappe. Il est très réactif, il est donc capable de publier des billets super drôle sur une actu super récente. D'ailleurs une de ses spécialités est le LiveTweet : Je vous conseille donc de le suivre sur son compte twitter. Et aussi sur Facebook, tiens.
Il anime aussi l'émission Youtube "Paroles de blogueurs" dans lesquelles apparaissent Marie Perarnau, Cranemou et Isabelle.. Quand je vous dit que c'est un blogueur complet...
 


PapaLion, un papa blogueur avec une très belle plume.

Papalion, il est incroyable. Son truc à lui, c'est l'écriture. 
 Des jeux de mots, des tournures de phrases incroyables, des rimes... Il utilise de nombreux procédés stylistiques dans ses articles. Une chose est sûre, ce gars là s'amuse bien à faire son blog, et ça, ça fait plaisir. Ici pas ni sponsos, ni tests : il nous fait partager des tranches de vie, de sa vie de papa, qui sont un excellent support pour nous faire profiter de sa virtuosité d'écriture hors du commun.
Voilà donc son Facebook et son Twitter.



Paf le Paf, un papa blogueur très "auteur".

Paf le paf, bien que relativement nouveau venu sur la blogosphère, a su très vite imposer son style très sympathique. Ce père au foyer utilise le support "tumblr", mais rassurez vous, il ne s'agit pas là d'un énième tumblr de gifs animés façon "moi en train de faire ceci, moi en train de faire cela...". Non, il s'agit bien ici d'un vrai blog, avec plein de contenu (très bien) écrit et relativement drôle de surcroit.
Un peu éloigné de la blogo parentale, ce papa là propose du coup un contenu plutôt différent de ce qu'on a l'habitude de voir : pas de tests produits, pas de comptes rendus de sorties, pas de sponsos ou autres. Ici vous ne trouverez que de la littérature ou de la rigolade.
Il a  un compte twitter, et aussi une page Facebook.



Je suis papa, un papa blogueur très puériculture.

Je suis papa, le blog de Olivier, s'est imposé en très peu de temps comme le blog de jeune papa de référence. Plutôt classique dans son contenu de blog parental, c'est dans la forme qu'il se démarque de ses confrères. Ancien journaliste, il utilise au mieux ses compétences pour fournir un blog clair, propre, facile à lire et riche en informations. Très axé primi, le blog d'olivier vous conviendra à merveille si comme lui vous êtes un jeune papa qui découvre son premier enfant.
Sa page Facebook est un bon moyen de se tenir informé des nouveaux articles, ainsi que son compte twitter.



Pap'à la maison, un papa blogueur amoureux de la nature.

Pap' à la maison, c'est un petit nouveau sur la blogo parentale. En effet ce père au foyer a ouvert son blog en février 2013. Il y raconte ses aventures avec ses deux petites jumelles. Il habite en pleine campagne, et là ou ça devient intéressant c'est quand qu'on apprend qu'il est passionné, entre autres, par les insectes. Et ça, ça me parle. Il nous a promis de faire des articles sur le sujet, et j'ai hâte de voir comment il va familiariser ses filles à ce microcosme quand elles seront un peu plus grandes.
En attendant, il fait un élevage de phasmes , il nous parle de tiques ou il étudie les formes de vie que l'on peut trouver dans 1m² de nature.

Sa page Facebook est pour l'instant moins fréquentée que son compte twitter.



lundi 22 juillet 2013

Test de la ponceuse multifonctions PRR 250 ES de Bosch

Chez les Cube, le ponçage, c'est une grande histoire. Quand on a eu les jumelles, il a fallut déménager, et on a fait tous les travaux nous même (ça a prit 6 mois, c'était merveilleux, je vous en reparlerais). Mon beau père m'a apprit plein de trucs parce que c'est un excellent bricoleur. 
Je me suis pas mal occupé de l'enduit, du ponçage et de la peinture, on peut dire que c'est mon truc. J'ai pratiquement tout toujours poncé avec une bonne vieille cale à poncer, ça fait les muscles.




Et comme MamanCube aime bien rénover des meubles, on a acheté une petite ponceuse Electrique. Une toute petite ponceuse pour les tout petits travaux. Et elle ne fait que les surfaces planes bien sûr, donc pour les arrondis et les endroits difficiles à atteindre, il fallait tout faire à la main.



Voilà ce qui nous amène au sujet de cet article, le test de la nouvelle ponceuse que Bosch a eu la gentillesse de m'envoyer (trop cool d'être un papa blogueur).
Avec cette ponceuse multifonction PRR 250 ES, Bosch nous promet un outil polyvalent qui nous permettra de poncer n'importe quelle surface, dans n'importe quelle situation. En effet il existe pour cette ponceuse toute une gamme d’accessoires permettant de poncer le vernis, la peinture, et toutes sortes de revêtements sur des matériaux tels que, entre autres, le bois ou le métal. C'est merveilleux, apparemment on aura plus besoin de faire de finition à l'ancienne, avec un petit morceau de papier abrasif à la main.

Quelques chiffres :

- Dimensions (L x H x l)     400 x 70 x 60 mm
- Puissance nominale     250 W
- Régime à vide     1 600 – 3 000 tr/min
- Poids sans accessoires     1,3 kg

Comment ça se présente ?

L'outil est conditionné dans sa mallette verte, comme à peu près toute la gamme Bosch. Si vous êtes adepte de la marque vous ne serez pas perdu. Personnellement j'adore ces mallettes, au moins les outils sont bien protégés et on peut les trimbaler partout.


Les accessoires fournis

Dans la mallette, il y a donc, en plus de l'outil, les accessoires suivants :
  • 1 porte-manchon
  • 1 manchon abrasif 60 mm (grain 80)
  • 1 rouleau à lamelles 60 mm (grain 80)
  • 1 rouleau à lamelles 10 mm (grain 80)
  • 1 capot d’aspiration


Ce qui nous donne ceci en accessoires :


Le manchon abrasif est surtout prévu pour le ponçage de surfaces (un peu comme notre ponceuse traditionnelle), le gros rouleau à lamelles est conçu pour poncer les arrondis, et le petit rouleau à lamelles pour poncer les rainures. Avec ces 3 outils là on peut déjà faire pas mal de choses.
Sont aussi disponibles des cylindres abrasifs pour poncer les contours, une brosse à fils laitonnés pour poncer le métal (genre les grilles de jardin) et un manchon abrasif conique pour poncer les rainures (genre lames de volets)


Le système SDS pour changer les rouleaux abrasifs.




Pour changer d'outil, c'est très simple. Pas besoin d'outil ou de forcer comme un malade, un petit bouton rouge à l'extrémité de la tige permet de libérer le rouleau abrasif en quelques secondes. Super pratique !
 






Les commandes de la ponceuse multifonctions PRR 250 ES de Bosch.


La super technique de Mamancube pour éviter les repas de ouf malade avec les 3 gamines.


Niveau ergonomie, là aussi, Bosch a donné dans le super simple : il y a un interrupteur on/off et une molette de réglage de vitesse : c'est tout !






Le grip sur le manche offre une très bonne prise en main.
Malgré une très bonne puissance pour une ponceuse, la maniabilité est excellente.






Le test en situation, bon sang !

Bon allez on va s'en servir maintenant, histoire de voir si c'est vraiment mieux que le bon vieux ponçage à la main.

Allez zou !

Purée de pois chiches !
Clairement, c'est très pratique et très rapide. Et ça met de la poussière partout :p On a pas testé avec le raccord d'aspirateur, mais la prochaine fois on y pensera (le capot est fait pour).
Je sens qu'avec cette ponceuse on va bien rigoler, et surtout on aura plus jamais de soucis de ponçage. Trop facile pour nous maintenant !

Youpi
Maintenant on a plus qu'à peindre la table... En tous cas le résultat est nickel.

Finalement, elle est bien cette ponceuse ?

Un peu comme pour tous les outils, avant de sortir les 150€ que coûtent cette ponceuse, il faut être sûr d'en avoir l'utilité. En même temps, le ponçage, c'est un peu la base... Donc je dirais que si vous avez l'habitude de bricoler (et donc de poncer), oui cet outil vaut l'investissement.
Si vous n'avez pas de ponceuses, c'est celle là qu'il vous faut : elle est très complète et permet vraiment de poncer toutes les surfaces, dans tous les recoins. Si vous avez déjà une ponceuse à plateau : voyez en fonction de votre budget... ou revendez votre ancienne ponceuse ;)



Pour ceux qui sont intéressés, sachez qu'un recrutement de testeur du PRR 250 ES sur la plateforme communautaire "Le Coin des Bricoleurs" a lieu du 01/08/2013 jusqu'au 31/08/2013.

Produit offert par la marque pour test


lundi 15 juillet 2013

Les différents types de grossesses gémellaires.

Nous avions vu dans ce post les différences entre les jumeaux dizygotes et monozygotes. Dans celui ci, je vous parlais de l'influence de l'hérédité dans la probabilité d'avoir des jumeaux (il faudrait d'ailleurs que je le refasse celui là, il est un peu vieux, j'étais un papa blogueur débutant). Aujourd'hui nous allons voir les différents types de grossesses gémellaires : Youhou ! Bienvenue en classe de Bio.


La grossesse bichoriale biamniotique

Lors de la grossesse bichoriale biaminotique, les bébés ont chacun leur poche amniotique qui se trouve elle même dans un chorion. On a donc deux chorions, et deux poches amniotiques, d’où le nom.Chaque bébé se développe donc dans un environnement proche de celui d'un singleton... sauf que son frère ou sa sœur est juste à côté à essayer de prendre le plus de place possible.
Avec une telle grossesse, vos jumeaux peuvent être monozygotes ou dizygotes, mais statistiquement c'est la grossesse préférée des couples de jumeaux Dizygotes.



Grossesse monochoriale biamniotique

Je pense que vous avez compris le principe, ici nous sommes en présence d'un chorion dans lequel se trouvent deux poches amniotiques. Pareillement, les jumeaux peuvent être monozygotes ou dizygotes en revanche ici les statistiques s'inversent, on a un peu plus de monozygotes.



Grossesse monochoriale monoamniotique

Là ça ne rigole pas, c'est le cas de grossesse gémellaire le plus rare (1% des grossesses gémellaires monozygotes) : on a un chorion et une poche amniotique. Dans ce cas là, on est sûr d'avoir affaire à des jumeaux monozygotes. En plus la division s'est faite très tard (après 13 jours), donc les jumeaux monozygotes vont vraiment beaucoup se ressembler.



En résumé

Pour les jumeaux monozygotes, le type de placentation dépend du temps que mettra l'embryon à se diviser. Bichoriale biamniotique au début, puis monochoriale biamniotique ensuite et enfin monochoriale monoamniotique si la division est vraiment tardive. Rappelons aussi que plus la division survient tardivement, plus les jumeaux monozygotes se ressembleront.

Dans le cas des jumeaux dizygotes, on sera visiblement dans le cas d'une grossesse bichoriale biaminotique.

De tous ces types de grossesses, la seule qui puisse fournir une certitude sur la zygocité des jumeaux sont les grossesses monochoriales qui prouvent que l'on est en présence d'un couple de jumeaux monozygotes.

Voilà j’espère que ça vous a plu !


mercredi 10 juillet 2013

Une fois n'est pas coutume...

Bon avant toute chose, voici un message à l' attention des lecteurs non blogueurs :

Entre blogueurs, il y a une espèce de jeu qui consiste à se "taguer". C'est un peu brave, mais ça amuse finalement tout le monde, moi y compris. Ça consiste, en général, à poser plusieurs questions à un ou plusieurs blogueurs qui doivent y répondre et les poser à leur tour à d'autres blogueurs... Vous voyez le concept ? Je ne l'ai jamais fait jusqu'à présent, je ne le referais pas avant un bon bout de temps (arrêtez de me taguer, BON SANG). 

Donc, ce tag. Initié par Cranemou, s'est récemment bien répandu sur la blogo parentale. J'ai donc été tagué , en tant que papa blogueur, par deux mamans blogueuses : Nanette et FoxyMama.

La première partie de ce tag consiste à vous dévoiler 11 trucs sur moi.
La deuxième partie à répondre à 11 questions posées par la personne qui vous tague.

Vous suivez ?

Vu que pour la deuxième partie elles m'ont toutes les deux posé 11 questions différentes, et que je ne vais pas répondre à 22 questions, je vais juste zapper la 2ème partie (hop, pirouette !)

Et du coup comme je suis sympa, je vais aussi zapper la 3ème partie, qui consiste à taguer à mon tour 11 personnes (c'est la folie cette histoire).


Voici donc ma réponse à la première partie du tag de Cranemou :


Voilà, amusez vous à déchiffrer ça. Et j'ai pas triché.

lundi 8 juillet 2013

Une montre Milky wars avec Wysiwatch (la classe)

 Il y a quelques semaines, je recevais un mail de Wysiwatch qui me proposait de tester leur service de personnalisation de montre. Ils étaient intéressés par l'avis d'un papa blogueur. Honnêtement le concept m'a tout de suite drôlement amusé, j'ai tout de suite pensé à plein de possibilités. Une montre, Papacube ? Une montre Mamancube ?, une montre avec des dessins de mes trois filles ? J'ai réfléchi longuement pour finalement m'arrêter sur l'idée d'une montre Milky Wars. J'ai un très bon souvenir de ma première montre automatique, une Seiko Military, ça me permettra donc de retrouver cette ambiance militaire à mon poignet.

On va se baser sur l'ambiance de cette couverture pour faire la montre (tant qu'à faire)


Le site de Wysiwatch propose donc une interface très claire qui permet de personnaliser super facilement sa montre, en choisissant des photos, des dessins, des couleurs (même pour les aiguilles), bref TOUT est personnalisable. vous pouvez même choisir des photos différentes pour chacun des bracelets, c'est merveilleux.


Quelques semaines plus tard (un peu plus de deux semaines en fait, ce qui n'est pas très long compte tenu du niveau de personnalisation), je reçois ma montre.

On s'y croirait. 

Là je me suis cru riche et célèbre. J'avais l'impression de recevoir un produit dérivé de ma célèbre série Milky Wars (succès mondial). C'est bien foutu, franchement.


Les couleurs "en vrai" sont un peu plus saturées que sur la prévisualisation sur le site.



Voilà ce que ça donne. Sympa. Vous remarquerez que j'ai même personnalisé la couleur des aiguilles pour que ça aille avec la couleur de cheveux de Jenny Loops.





Cette montre est donc un exemplaire unique (et ça ça fait plaisir), donc si vous croisez un type avec cette montre Milky Wars au poignet, c'est que c'est moi ;)

Merci encore à Wysiwatch pour m'avoir offert cette montre !


samedi 6 juillet 2013

Compatibilité Lego / Duplo


Chez les cube, on a plein de Duplo. Forcément avec 3 filles en bas âge, c’est rentabilisé, elles jouent toutes les 3 avec la même grosse boite de Duplo. C'est la teuf.

Violette, la grande, est maintenant passée aux Lego. Pour les grands, quoi. Elle a quelques legos friends et plein de lego city. Moi j'aime bien StarWars, mais Violette préfère vraiment Friends et City, ça lui parle plus. De toutes façons, à part la couleur des briques...



Bon du coup quand il a fallu investir dans des Lego, on s'est sentis bêtes avec tous nos Duplos là. 




Enfin, les Lego, les Duplo, tout ça ça vient de la même société, et contrairement à la tendance actuelle qui veut systématiquement tout nous faire racheter, la légende veut que les deux gammes soient entièrement compatible. C'est maintenant mon rôle de papa blogueur de vous donner des explications :


Après vérification, effectivement c'est bien pensé :






On peut donc tout à fait faire des constructions qui utilisent des Duplo ET des Lego. C'est merveilleux.



Chez nous les deux gammes cohabitent dans une harmonie parfaite. C'est fantastique.


Ça vous épate hein ?